Critique 393 - Jeremiah T.26 Un port dans l'ombre

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Hermann Huppen
Dessinateur : Hermann Huppen
Coloriste : Hermann Huppen
Éditeur : Dupuis
Collection : Repérages

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 10/2005
ISBN : 2-8001-3663-4
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Aventure; Anticipation



Synopsis du site de Dupuis
Avis de tempête
Milova aurait bien aimé voir le monde, quitter enfin son port d'attache. Cette barque aurait dû l'y aider... Quand Jeremiah et Kurdy la repêchent et la ramènent à la vie, ils se proposent de la reconduire chez elle. Mais Milova a peur. Peur de retourner d'où elle vient. Peur d'être battue par son frère, peur d'être rejetée par la communauté, peur d'être punie par Jason, le grand maître. Nos deux amis ont beau se montrer rassurants, quand ils arrivent au port, ils comprennent vite les raisons qui l'ont poussée à fuir. Le village est coupé du monde. La Bible y est le seul livre en circulation et la crainte de l'étranger y est pour le moins farouche. Leur présence dérange, ils le sentent bien. Mais ce qu'ils ignorent encore, c'est que les armes qu'ils portent sur eux attisent la convoitise de quelques-uns qui, comme Milova, aimeraient s'en aller. La révolte gronde... Jeremiah et Kurdy s'en rendront-ils compte à temps?


Depuis que Hermann a fait le saut chez Dupuis pour la publication du treizième tome de sa série d'anticipation, il a réussi à conserver un rythme de publication bien régulier, en offrant à ses amateurs, un nouveau tome des aventures de Jeremiah et Kirdy à tous les 12 à 15 mois en moyenne. Et alors que pour les premiers tomes, l'auteur bénéficiait d'un coup de main de la part de Fraymond pour la mise en couleurs de ses planches, depuis le tome Julius & Roméa, Hermann a repris le contrôle créatif total de sa série, faisant donc de ces albums une expressions très personnelle de l'auteur. De plus, depuis les quelques derniers tomes, il réalise sa mise en couleurs directement sur ses planches, donnant un rendu unique et très appréciable. smile

Au cours des albums, les deux protagonistes ont parcouru plusieurs kilomètres à travers un monde dévasté provenant de l'imagination de l'auteur, d'abord à dos de mule, puis à bord de leurs motocyclettes, et malgré leurs tempéraments très différents, il ont toujours été prêts à s'entraider dans les pire moments. Ceci dit, c'est une bonne chose, car décidément, les ennuis ont tendance à leur tomber dessus à une fréquence hors du commun! siffle Enfin, cette fois-ci, Hermann leur fait visiter un petit village côtier où les habitants vivent sous un régime religieux et totalitaire. Il en profite donc pour dépeindre une critique de ce type d'organisation sociale, en y ajoutant une certaine saveur du récit Lune de Guerre, lequel avait été réalisé sur un scénario de Jean Van Hamme. wink

En résumé, ce vingt-sixième tome permettra un bon moment de lecture aux lecteurs ayant une attirance particulière pour des récits d'anticipation, et saura incontestablement plaire aux amateurs des incontournables travaux de Hermann. winkthumb

ok ok ok /5

Liens vers les critiques de quelques autres tomes récents de la collection Repérages:
arrow Aëla T.1 Princesse Viking
arrow Aria T.28 L'Élixir du Diable
arrow Jérôme K. Jérôme Bloche T.19 Un chien dans un jeu de quilles
arrow Jessica Blandy T.24 Les Gardiens
arrow Messire Guillaume T.1 Les Contrées lointaines
arrow Orbital T.1 Cicatrices
arrow Pema Ling T.2 Les Guerriers de l'éveil
arrow Tribulations du Choucas (Les) T.1 Trekking payant

Publié dans Critiques

Commenter cet article