Critique 403 - Red Menace #1 Part 1 of 6: Unmasked

Publié le par Philippe Grenier

Scénaristes : Danny Bilson, Paul DiMeo & Adam Brody
Dessinateur : Jerry Ordway
Encreur : Al Vey
Coloriste : Jonny Rench
Lettrage : Rob Leigh
Éditeur : Wildstorm

Taille : Format US normal
Dépôt Légal : 01/2007
ISBN : <Aucun>
Nb Pages : 32
Prix de détail : 4.00$ (2.99USD)

Genre : Super-héros; Guerre froide
 

Synopsis du site de DC Comics
Los Angeles, 1953: Home to bent cops, smooth criminals, and curvaceous starlets; where the glamour and wealth of Hollywood and Beverly Hills collide with the crime and grit of Chinatown. Amidst this startling contrast, American ideals are under siege by Joseph McCarthy and the H.U.A.C. trials, rooting out communist threats where ever they may lie -- even in the ranks of the super heroic! Can there be any doubt about the loyalties of L.A.'s greatest and most patriotic hero, the Eagle? America is about to find out the hard way!

Depuis la fin de sa participation aux épisodes de Infinite Crisis, le dessinateur ayant réalisé les récentes couvertures de la série Birds of Prey pour la maison DC Comics avait un tout autre projet en cours sur lequel il concentra ses efforts. En effet, celui-ci oeuvrait sur une mini-série de 6 épisodes scénarisée par Danny Bilson, Paul DiMeo et Adam Brody, et dont la première partie vient tout juste d'être mise en marché sous la bannière de WildStorm Productions, une filière de DC dirigée par le talentueux Jim Lee.

Toujours dans un cadre typique de séries américaines où les protagonistes sont principalement composées de super-héros et de justiciers masqués, les auteurs arrivent toutefois à diverger de la tendance normale de ces séries afin d'offrir à leurs lecteurs un récit dans lequel le personnage principal, un héros de la Deuxième Guerre Mondial et récipiendaire de la Médaille d'Honneur, se fat accuser de fraterniser avec les communistes. Luttant aujourd'hui (en 1953) contre le crime en tant que patriote américain costumé sous le nom de Eagle, celui-ci se fait fustiger par le comité H.U.A.C. mené par le Sénateur McCarthy. Ce dernier, avide de pouvoir et ne reculant devant rien pour se faire un nom auprès du Président Hoover, abuse de son pouvoir afin de démolir la réputation du héros de guerre pour des raisons insignifiantes. Dans cette ère de crainte et de chasse aux sorcières, comment Steve Tremaine fera-t-il pour s'innocenter des charges qui pèsent contre lui? donnowhy

En bref, ce premier chapitre de la série permet de rencontrer tous les protagonistes principaux du récit, tout en mettant adroitement la table pour les 110 planches à venir. Un récit qui vaut la peine de découvrir! wink

ok ok ok ½ /5

Aussi, pour les collectionneurs intéressés, ce premier épisode fut offert avec deux couvertures différentes:
arrow Couverture A de Jerry Ordway et Al Vey (affichée)
arrow Couverture B de Darwyn Cooke, selon un ratio de livraison de 1:10

Publié dans Critiques

Commenter cet article