Critique 405 - Runaways Vol.1 (Les Fugitifs T.1, T.2 et T.3)

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Brian K. Vaughan
Dessinateurs : Adrian Alphona & Takeshi Miyazawa
Encreurs : Craig Yeung & David Newbold
Coloristes : Christina Strain & Brian Reber
Lettrage : Randy Gentile, Chris Eliopoulos & Paul Tutroney
Éditeur : Marvel

Taille : Format US géant, couverture cartonnée
Dépôt Légal : 08/2005
ISBN : 0-7851-1876-4
Nb Pages : 448
Prix de détail : 56.00$ (34.99USD)

Genre : Super-héros



Synopsis du site de Marvel
In «Pride & Joy», six young friends discover their parents are all secretly super-powered villains! Finding strength in one another, the shocked teens run away from home and straight into the adventure of their lives -- vowing to turn the tables on their evil legacy.

In «Teenage Wasteland», the Runaways find a kindred spirit in a daring young stranger and welcome him into their fold. But will this dashing young man help the teenagers defeat their villainous parents...or tear them apart? Plus: Who do you send to catch a group of missing, runaway teenage super heroes? Marvel’s original teen runaway crimefighters, Cloak and Dagger, making their first major appearance in years!

In «The Good Die Young», the world as we know it is about to end, and the Runaways are the only hope to prevent it! Our fledgling teenage heroes have learned how their parents' criminal organization began, and now they must decide how it should END. As the Runaways' epic battle against their evil parents reaches its shocking conclusion, the team's mole stands revealed, and blood must be shed. Which kids will still be standing when the smoke finally clears?


Originalement présentés mensuellement de juillet 2003 à novembre 2004 sous format de comics de plus ou moins 22 planches, puis sous forme de trois recueils petit format reprenant chacun six épisodes de la série et intitulés respectivement Pride & Joy, Teenage Wasteland et The Good Die Young, voilà maintenant que les éditions Marvel permettent aux nombreux amateurs de cette série originale de profiter d'une nouvelle présentation grand format rassemblant tous les 18 épisodes de la première série des Runaways.

Mettant en vedette six jeunes fugueurs âgés de 12 à 16 ans, ce récit relate l'histoire d'un groupe d'adolescents qui, après avoir découvert que leurs parents respectifs sont membres d'une organisation criminelle secrète, choisissent à l'unisson de quitter leurs domiciles familiaux afin de trouver du soutien auprès des autorités. Cependant, l'organisation connue sous le nom de The Pride à la main mise partout, même jusque dans les plus hautes instances de loi... smile Et c'est donc sur ce principe que démarra la première série impliquant les jeunes protagonistes, dans un récit original, humain et imaginatif, créé par nul autre que Brian K. Vaughn, l'auteur du récent chef d'oeuvre paru sous la bannière Vertigo de DC Comics intitulé Pride of Baghdad, ainsi que des séries d'anticipation Y: The Last Man et Ex Machina.

Réalisé dans un style jeune et dynamique par Adrian Alphona, qui bénéficie d'un coup de main de Takeshi Miyazawa pour les 11e et 12e épisodes, cette intégrale possède tous les avantages qui peuvent être appréciés dans une publication de la maison d'édition Marvel, car en plus d'avoir droit à une aventure captivante illustrée de façon agréable par Alphona et ses encreurs Craig Yeung et David Newbold, le lecteur pourra profiter de toute l'histoire dans une présentation grand format mettant nettement en valeur le travail des artistes. Aussi, recouvert d'une jaquette arborant une illustration originale de Adrian Alphona, David Newbold et Brian Reberd, l'ensemble final consiste en un recueil d'excellente qualité qu'il fera plaisir de lire... et de relire. winkthumb

En bref, voici une histoire qui saura toucher un grand éventail de lecteurs, qu'ils soient amateurs de récits de super-héros ou non, et qui, de par ses 448 pages, justifie amplement son prix un peu plus élevé que la moyenne. wink

ok ok ok ok /5

Lien vers la critique d'un autre album signé Brian K. Vaughan:
arrow Pride of Baghdad

Il est à noter ce le contenu de cet album est aussi disponible en langue française, traduit par Marvel France sous le nom de Les Fugitifs, et présenté sous trois tomes correspondants aux recueils de l'édition US, et intitulés Les Joies de la famille, Apprentis héros et Les Gens bien meurent jeunes.

Publié dans Critiques

Commenter cet article