Critique 412 - Jeunesse de Blueberry (La) T.15 La Sirène de Veracruz

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : François Corteggiani
Dessinateur : Michel Blanc-Dumont
Coloriste : Claudine Blanc-Dumont
Éditeur : Dargaud

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 10/2006
ISBN : 2-205-05526-7
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Western



Synopsis du site de Dargaud
Nous avions quitté notre héros en mauvaise posture, prisonnier des soldats français au Mexique alors que les Sudistes sont en train de mettre au point une mitrailleuse révolutionnaire susceptible de faire basculer la guerre de sécession. Quel plan machiavélique Blueberry va-t-il pouvoir mettre en place pour ramener la Gatling, cette mitrailleuse terrifiante, dans le camp nordiste ?

Depuis l'annonce de la parution du 28e tome de la série principale du lieutenant Blueberry, le dessinateur et co-concepteur du personnage avec Jean-Michel Charlier avait lassé entendre que l'épopée du héros allait prendre fin avec cet ultime album que l'artiste réaliserait. Depuis, Jean Giraud - alias Meobius - profite uniquement de son autre position quant à l'évolution de la série, qui consiste à être témoin des récits conçus par François Corteggiani sur la jeunesse du légendaire protagoniste. smile

Donc, depuis le septième opus de cette série parallèle relatant les débuts de carrière de Mike Steve Donovan, Corteggiani raconte certains des événements qui se sont déroulés dans la jeunesse du militaire, tout en prenant le soin de créer des liens historiques avec les aventures signées Charlier et Giraud. Ainsi, avec l'aide de son complice Michel Blanc-Dumont, lequel illustre les albums de cette série depuis le tome 10 intitulé La Solution Pinkerton, le scénariste livre la deuxième partie du diptyque démarré dans Le Boucher de Cincinnati et retraçant l'implication du protagoniste avec le Dr. Richard J. Gatling, le concepteur d'une redoutable arme automatique convoitée par divers corps militaires! smile

Après une courte mise en situation reprenant un résumé des événements du tome précédent, les artistes enchaînent l'histoire à partir de la situation difficile dans laquelle Donovan se retrouvait, et invitent leurs lecteurs à découvrir la suite de cette aventure munie de multiples rebondissements et soigneusement dessinée par Blanc-Dumont. Un tome à lire pour les amateurs de Blueberry! wink

ok ok ok /5

Lien vers la critique d'un autre tome scénarisé par François Corteggiani:
arrow Simon Nian (Une Aventure de) T.2 Les Démons de Pertransac

Publié dans Critiques

Commenter cet article