Critique 420 - Watch T.1 Bombes humaines

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Michaël Le Galli
Découpage : Emmanuel Michalak
Dessinateur : Luca Erbetta
Coloriste : Axel Gonzalbo
Lettrage : Vianney Jalin
Éditeur : Delcourt
Collection : Impact

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 09/2006
ISBN : 2-7560-0341-7
Nb Pages : 48
Prix de détail : 18.95$ (10.50€)

Genre : Espionnage; Polar/Thriller



Synopsis du site de Delcourt
Sri Lanka, fin 2004. Depuis plus de trente ans, la rébellion tamoule s'oppose aux forces gouvernementales dans une guerre ethnique et religieuse sans merci. Les attentats suicides se multiplient, souvent perpétrés par des enfants soldats. Les membres de la section WATCH se lancent sur la piste des recruteurs pour tenter de les convaincre de cesser d'utiliser ceux qu'on appelle "les enfants tigres"...

Dans la même lignée que Alpha, Imago Mundi ou L'Agence, voici une nouvelle série d'espionnage présentée par l'équipe de réalisation des polars intitulés Les Cercles d'Akamoth, aussi publiés par la maison d'édition française Delcourt. Section spéciale des bureaux du Service de Contrôle Interne (SCI) détachée à Montréal, la Watch est en fait une équipe dont le but officiel est de lancer des inspections-surprises dans les divers bureaux de l'Organisation de Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture (UNESCO) et leurs partenaires. Toutefois, les membres de cette équipe ont reçu une toute autre forme d'entraînement qui en font des agents pouvant opérer sous le radar et dans des conditions extrêmes pour effectuer des enquêtes en milieux sensibles pour le compte de l'ONU.

Afin d'offrir à leurs lecteurs un récit complet dans un délai des plus invitants, les auteurs ont opté pour un mode de réalisation avec une équipe étendue. Ainsi, les scénarii écrits par Michaël Le Galli sont d'abord découpés par Emmanuel Michalak, puis dessinés par Luca Erbetta. Alors que ce dernier effectue son propre encrage dans ce tome, il a toutefois recours aux services de Fabio Bono dès la deuxième partie de ce diptyque, tout en bénéficiant toujours de la mise en couleurs de Axel Gonzalbo pour la touche finale de réalisation des planches. Finalement, tout comme il est coutume dans les bandes dessinées américaines, la tâche de lettrage revient à une tierce partie, notamment Vianney Jalin, qui réalise aussi les lettrages dans les traductions françaises de comics, mais aussi dans les albums de La Loi des XII Tables pour le compte de Delcourt. Cette méthode de réalisation aura entre autres permis aux auteurs de déjà préparer un troisième tome dont la date de parution prévue est janvier 2007! smile

Offert individuellement ou en pack avec le tome deux, ce premier opus offre une très bonne introduction aux personnages principaux du récit et rentre rapidement dans le vif du sujet, en commençant d'abord avec une mise en scène préliminaire qui débouche sur un présentation graduelle des protagonistes. Sur un récit intéressant de Michaël Le Galli, Luca Erbetta réussit, malgré un dessin quelques fois irrégulier, à conserver l'attention du lecteur grâce à l'illustration de personages aux traits facilement reconnaissables et de multiples scènes aux cadrages très dynamiques. winkthumb

En bref, ceci constitue un départ intéressant pour cette nouvelle série, qui plaira certainement aux amateurs des autres séries mentionnées plus haut. smile

ok ok ok /5

Liens vers les critiques de quelques autres albums dans le même genre:
arrow Agence (L') T.1 Dossier Léda
arrow Alpha T.9 Scala
arrow Imago Mundi T.1 Promesses d'Atlantide et T.2 Le Trésor des abysses
arrow Imago Mundi T.7 Les Orgues de Simushir et T.8 L'Héritage Jomon

Publié dans Critiques

Commenter cet article