Critique 422 - Runaways Vol.2

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Brian K. Vaughan
Dessinateurs : Adrian Alphona & Takeshi Miyazawa (+ Skottie Young)
Encrage : Craig Yeung (+ Skottie Young)
Coloriste : Christina Strain (+ Skottie Young)
Lettrage : Randy Gentile de Virtual Calligraphy
Éditeur : Marvel

Taille : Grand format US
Dépôt Légal : 12/2006
ISBN : 0-7851-2358-X
Nb Pages : 320
Prix de détail : 40.00$ (24.99USD)

Genre : Super-héros



Synopsis du site de Marvel
In True Believers, it's an all-new beginning for the book that Wizard calls "the best original concept from Marvel in thirty years!" When a group of teenagers discovers that their parents are actually super-villains, they run away from home...but that's only step one! Now that the evil Pride is gone, nearly every bad guy in the Marvel Universe is trying to fill the power vacuum in Los Angeles, and the Runaways are the only heroes who can stop them! Plus: What does a mysterious new team of young heroes want with the Runaways, and which fan-favorite Marvel characters are part of this group?

And in Escape To New York, the Runaways embark on a coast-to-coast adventure, guest-starring Cloak and Dagger AND the New Avengers! When Cloak is accused of a crime he didn't commit by the heroes of New York City, the vigilante is forced to turn to the teenage Runaways for help. This story will take our teens to a place they've never been: NYC!


Reprenant les douze premiers épisodes de Runaways (Vol.2) ainsi que le récit complet Runaways/X-Men réalisé par Skottie Young et originalement présenté dans le numéro spécial de Marvel pour le Free Comic Book Day 2006, ce recueil permet de retrouver presque toute l'équipe originale de protagonistes qui avaient couronné de succès les épisodes du premier volume de cette série. En plus de réunir les jeunes gens pour de nouvelles épopées se déroulant quelques mois après la mort d'Alex, ce deuxième volume permet aux lecteurs de retrouver la plupart des artistes qui avaient réalisé les 18 épisodes précédents. En effet, toujours à la barre scénaristique se trouve l'imaginatif Brian K. Vaughan, accompagné des artistes Adrian Alphona et Takeshi Miyazawa, suivis de Craig Yeung à l'encrage et de Christina Strain aux couleurs. smile

Malheureusement indisponibles pour l'instant en langue française, il est fort à douter que Laurence Bélingard travaille actuellement sur la traduction des épisodes qui devraient être repris sous forme de deux tomes similaires aux trois premiers déjà offerts par Marvel France. Car, en fait, ce recueil reprend le contenu des deux tomes intitulés True Believers et Escape To New York, lesquels regroupaient chacun six épisodes de la série et furent originalement publiés dans un format similaire à celui des mangas. Enfin, pour les lecteurs préférant les versions originales des œuvres, ils auront le plaisir de constater que ce deuxième volume possède tous les atouts du premier au niveau de la qualité d'ensemble de l'édition, mais aussi, avec son format presque trois fois la taille des petits recueils #4 et #5, il est beaucoup plus facile d'y apprécier le rendu graphique et le travail des artistes. Aussi, les loupes ne seront plus une nécessité afin d'arriver à lire le texte des phylactères! wink

Ce retour en force des protagonistes, grandement apprécié par les lecteurs des épisodes mensuels, permet un très bon moment de lecture grâce à son contenu original et intéressant. Brian K. Vaughan maîtrise très bien la distribution des traits de personnalité de ses protagonistes et profite remarquablement de la situation de conflit très souvent observée entre les ados et les adultes, afin de créer un cadre qui se démarque des autres séries de super-héros proposées chez Marvel. En bref, les amateurs du premier volume (ou des trois premiers petits tomes) ne seront franchement pas déçus! winkthumb

ok ok ok ½ /5

Lien vers la critique du tome précédent de cette série:
arrow Runaways Vol.1 (Les Fugitifs T.1, T.2 et T.3)

Ainsi que vers les critiques de deux autres albums signés Brian K. Vaughan:
arrow Pride of Baghdad
arrow Y: The Last Man Vol.8 Kimono Dragons

Publié dans Critiques

Commenter cet article