Critique 439 - Ellis T.1 Lady Crown

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Sébastien Latour
Dessinateur : Griffo (Werner Goelen)
Coloristes : Griffo & Roberto Burgazzoli
Éditeur : Le Lombard
Collection : Portail

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 10/2006
ISBN-10 : 2-80362-193-2
ISBN-13 : 978-2-80362-193-4
Nb Pages : 56
Prix de détail : 23.95$ (13.00€)

Genre : Polar; Fantastique



Synopsis du site de Le Lombard
Ellis Island, portail d'un monde nouveau. Nombreux sont les immigrants à l'avoir franchi en caressant l'espoir d'un destin meilleur. Tellement nombreux, en fait, que la «Grosse Pomme» est, depuis lors, le théâtre d'une tempête onirique qui permet aux rêves et aux cauchemars de s'incarner. Heureusement, l'agence Ellis veille. Elle vient d'engager une nouvelle recrue des plus prometteuses : Deep O'Neil, le fils d'un de leurs meilleurs agents mort en service... Et Deep entend bien venger son paternel ! Mais comment combattre des cauchemars, sinon avec un rêve... ?

Pour le lancement de sa nouvelle collection grand format, la maison d'édition belge Le Lombard a choisi de faire confiance à Sébastien Latour, un nouveau venu dans le monde du 9e Art franco-belge, en lui donnant l'occasion de composer deux des trois récits prévus en 2006 pour inaugurer cette nouvelle lignée de bandes dessinées à caractère fantastique. En accordant cette chance au jeune scénariste d'occuper autant de place dans la nouvelle section de leur catalogue, l'éditeur prenait effectivement un certain risque. Cependant, après lecture du résultat de leur collaboration, tout porte à croire que ce risque était très bien calculé, car le scénariste aura, en fin de compte, fourni à son éditeur deux scénarii très divertissants! smile

Ainsi, après avoir collaboré avec Giulio De Vita pour la livraison de l'excellent premier tome de la série Wisher, voilà que l'auteur permet au talentueux Griffo et son co-coloriste Roberto Burgazzoli de prendre une pause dans la réalisation des albums de la série Vlad afin de livrer le premier volet de ce polar à forte saveur fantastique. Dans un monde où les rêves deviennent réalité, ceux-ci prenant parfois même une forme physique, les lecteurs sont invités à suivre de près l'enquête menée par Deep O'Neil, alors que ce dernier cherche à découvrir l'auteur de l'attentat sur la personne de son père. Agissant pour le compte de l'agence Ellis, il remonte la piste jusqu'à Roméo, une abomination au service de Don Vérone, le chef d'une famille de mafia locale. Mais, il lui reste encore beaucoup à apprendre sur les réalités de la vie, en particulier sur la sienne... wink

En bref, avec ce récit d'introduction superbement réalisé par Griffo et Roberto Burgazzoli, Sébastien Latour signe une deuxième parution divertissante de suite qui, depuis le moment de l'ouverture de l'album, saura vraisemblablement captiver l'attention des lecteurs, et qui de plus, saura plaire autant aux amateurs de bandes dessinées fantastiques qu'aux aficionados de polars. Quelle entrée en scène fracassante du jeune scénariste! winkthumb2

ok ok ok ½ /5

Lien vers la critique d'une autre nouveauté signée Sébastien Latour:
arrow Wisher T.1 Nigel

Ainsi que vers la critique du troisième titre de la collection Portail:
arrow Bakemono T.1 Le Serment du Tengu

Publié dans Critiques

Commenter cet article