Critique 445 - Sur les traces de Dracula T.2 Bram Stocker

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Yves Huppen
Dessinateur : Séra (Phouséra Ing)
Coloriste : Séra (Phouséra Ing)
Éditeur : Casterman
Collection : Un Monde

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 08/2006
ISBN-10 : 2-203-39162-6
ISBN-13 : 978-2-203-39162-8
Nb Pages : 72
Prix de détail : 27.95$ (14.75€)

Genre : Historique



Synopsis du site de Casterman
Ce deuxième volume de la trilogie conçue par Yves H. est une évocation de la vie - rarement racontée - de celui qui inventa le mythe vampirique de Dracula : l'irlandais Bram Stoker (1847-1912). Passionné de théâtre et de littérature, resté longtemps un écrivain contrarié, Stoker noue une étrange relation d'admiration-soumission avec l'acteur Henry Irving, star du théâtre londonien de l'époque, qui exploitera sans retenue, des années durant, sa docilité et sa timidité. Brimé, humilié, Stoker va sublimer ses frustrations dans une création littéraire surprenante : celle du Comte Dracula, le "non-mort", qui emprunte à de multiples sources parmi lesquelles Carmilla de Joseph Sheridan Le Fanu, les expériences sur l'hypnose de Charcot ou les exploits sanglants de Jack l'Eventreur. Brièvement remarqués avant de tomber dans l'oubli, le roman et le personnage de Stoker seront exhumés un peu plus tard par le cinéma pour devenir l'une des plus célèbres créations de notre époque.

Il est difficile d'imaginer qu'à une époque comme la nôtre, où les écrivains et scénaristes tels que Anne Rice, Joss Whedon et Laurell K. Hamilton connaissent une si grande renommée pour leurs récits inspirés du monde des vampires, que le créateur de l'illustre Comte Dracula ait ainsi pu tomber dans l'oubli et ne seulement connaître le succès qui lui était dû qu'à titre posthume!

Pour cette raison, Abraham Stocker devenait de toute évidence la suite logique dans cette série d'albums portant sur la thématique de Dracula. Et après avoir raconté, avec l'aide de son père Hermann, l'une des sources d'inspiration de Bram Stocker pour la création de son personnage, Yves Huppen s'associe avec l'artiste cambodgien Séra, de son vrai nom Phouséra Ing, afin de raconter l'histoire de l'écrivain qui publia, il y a maintenant 110 ans, l'une des oeuvres littéraires aujourd'hui les plus connues et dont l'interprétation cinématographique réalisée par Francis Ford Coppola rapporta des recettes de plus de 215 millions de dollars, et fut récompensé par 3 Oscars lors de la cérémonie des Academy Awards en 1992. bravo

Riche en information révélatrice et frappant de réalisme au niveau des atmosphères dépeintes par Séra, cet album présente un grand intérêt historique pour tous les amateurs de la thématique vampirique, tout en apportant une lecture complémentaire intéressante au premier opus de cette série. wink

ok ok ok /5

Lien vers la critique du tome précédent de la série:
arrow Sur les traces de Dracula T.1 Vlad l'Empaleur

Publié dans Critiques

Commenter cet article