Critique 490 - Djinn T.5 Africa

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean Dufaux
Dessinateur : Ana Mirallès
Coloriste : Ana Mirallès
Éditeur : Dargaud

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 10/2005
ISBN-10 : 2-87129-757-6
ISBN-13 : 978-2-87129-757-4
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Aventure; Conte historique



Synopsis du site de Dargaud
Lord Nelson, son épouse et Jade (l'ex-favorite du sultan d'Istanbul dont le couple se partage les faveurs) ont entrepris d'explorer l'Afrique. Sur un fleuve, leur bateau est sauvagement attaqué par des indigènes. Fascinés par la perle noire qu'elle porte à l'oreille comme leur déesse, les assaillants emmènent Jade... Le début d'un second cycle d'aventures ensorcelantes autour du monde pour la sulfureuse Jade devenue la maîtresse de Lord et Lady Nelson.

La parution, au mois de novembre dernier, de l'intégrale du premier cycle et du sixième tome de la série Djinn offre une excellente occasion de se pencher à nouveau sur le cinquième tome de la série. Cet opus, paru un an seulement après le quatrième tome, abordait une nouvelle partie du récit de Jade, alors qu'elle accompagnait le couple d'anglais dans un voyage sur le continent africain. Or, à peine arrivée, Jade se fait remarquer par un chef de tribu local, non pas pour son indescriptible beauté, mais plutôt pour un mystérieux bijou qu'elle porte à l'oreille. Cette boucle d'oreille unique, issue du trésor retrouvé dans l'album précédent, plongera le trio dans une nouvelle aventure des plus dangereuses... shock

Après un premier cycle dont l'aventure laissait transparaître quelques mauvaises décisions scénaristiques, principalement dues au comportement quelque peu incompréhensible de Kim Nelson, voilà que les auteurs livrent le début d'un nouveau cycle qui s'annonce être beaucoup plus intéressant que le précédent. Avec la talentueuse Ana Mirallès à la barre réalisatrice de cette bande dessinée, le lecteur aura ainsi l'occasion de profiter d'une histoire aussi passionnante que graphiquement impressionnante, avec cette excellente introduction au nouveau cycle. winkthumb

En bref, cette bande dessinée reprend le récit quelque temps après la fin du deuxième album, en se consacrant toutefois exclusivement sur les événements ayant eu lieu dans la vie de Jade. Peut-être Kim Nelson reviendra-t-elle dans un des tomes ultérieurs, mais pour l'instant, elle ne se fait pas manquer! wink

ok ok ok ok /5

Lien vers la critique du premier cycle de cette série:
arrow Djinn Int.1 Cycle premier: L'intégrale

Publié dans Critiques

Commenter cet article