Critique 495 - Black Bank T.1 Business Clan

Publié le par Philippe Grenier

Scénaristes : Nicolas Tackian & Stéphane Miquel
Dessinateur : Clément Sauvé
Encreur : Serge LaPointe
Coloriste : Crazytoons (Lyse & Florence Torta)
Lettrage : Serge LaPointe
Éditeur : Soleil
Collection : 12 Septembre

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 01/2007
ISBN-10 : 2-84946-715-4
ISBN-13 : 978-2-84946-715-2
Nb Pages : 48
Prix de détail : 15.95$ (9.45€)

Genre : Polar/Thriller



Synopsis du site de Soleil
À 65 ans, James Baeckes est l'un des managers éminents de la Sun Bank, un des organismes financiers les plus réputés de New York. Idéal pour fonder une Black Bank, une banque dans la banque, et repérer, dans l'ombre, les trafiquants d'armes, de drogues, les groupes terroristes, les cartels du monde entier... Mais on ne lutte pas contre les patrons de la Mafia SA, assis derrière son bureau. Et Baeckes n'a plus l'âge de courir le monde. Il s'est donc choisi un homme de terrain. Son nom : Adrian Stolker. À 35 ans, cette tête brûlée a fait de l'arnaque de haut vol son divertissement favori. Avec Baeckes à la logistique et Stolker sur le terrain, il ne manque à la Black Bank qu'une caution légale. Elle s'appelle Alicia Jones, elle a 30 ans, et est agent de la CIA. Deux hommes, une femme, une seule mission : traquer, un par un, à travers le monde, les seigneurs du crime affiliés de près ou de loin à la respectée Sun Bank.

Après avoir réalisé une bonne sélection de titres pour le marché américain, avec notamment les séries Human Defense Corps pour DC Comics, Infantry pour Devil's Due Publishing et Stormwatch: Team Achilles pour WildStorm, voilà que Clément Sauvé se présente dans le monde de la bande dessinée franco-belge avec une nouvelle série scénarisée par le duo composé de Nicolas Tackian et Stéphane Miquel.

Habitué à la méthode de travail bien commune à l'industrie de la réalisation de comics, il était tout à fait normal pour Clément Sauvé de s'associer avec l'un de ses collègues montréalais, afin de lui confier l'encrage de ses planches pour compléter la réalisation ce tome. Bien connu pour ses nombreuses réalisations avec le talentueux Yannick Paquette, avec entre autres, les actuels épisodes de la série Ultimate X-Men, l'artiste Serge LaPointe complète, avec une osmose intéressante de styles, le dessin original de Clément Sauvé afin de donner un résultat invitant et dynamique correspondant parfaitement au monde mis en place par les scénaristes. Enfin, aux couleurs, pour la touche de finition de cet album d'introduction à la série, on retrouve une nouvelle fusion de styles avec, cette fois-ci, les palettes inspirées, et quelques fois imaginatives, de Lyse et Flo, co-coloristes du studio Crazytoons.

Ainsi, dans ce premier tome issu de la collaboration de trois paires d'artistes de bandes dessinées, avec Nicolas et Stéphane au scénario, Clément et Serge au dessin, et finalement Lyse et Flo aux couleurs, le lecteur se voit plongé, dès les premières planches de l'album, dans le prologue d'une aventure palpitante mettant en vedette des protagonistes venant de milieux très différents, mais qui ultimement s'allieront afin de combattre une organisation d'une taille qui dépasse l'imagination et dont l'emprise est d'une étendue stupéfiante.

En bref, cette bande dessinée est une belle découverte offrant un récit qui plaira certainement aux amateurs de séries télévisées telles que La Femme Nikita et/ou Alias. wink

ok ok ok ½ /5

Lien vers la critique d'un autre album signé Nicolas Tackian et Stéphane Miquel:
arrow Kookaburra Universe T.5 Les Larmes de Gosharad

Ainsi que vers celles d'albums mis en couleurs par Crazytoons:
arrow Naufragés d'Ythaq (Les) T.1 Terra Incognita
arrow Naufragés d'Ythaq (Les) T.2 Ophyde La Géminée
arrow Naufragés d'Ythaq (Les) T.3 Le Soupir des étoiles

Publié dans Critiques

Commenter cet article