Critique 517 - Tendre Violette T.6 Les Enfants de la citadelle - Première partie

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean-Claude Servais
Dessinateur : Jean-Claude Servais
Coloriste : Raives (Guy Servais)
Éditeur : Casterman
Collection : Univers d'auteurs

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 10/2006
ISBN-10 : 2-203-36806-3
ISBN-13 : 978-2-203-36806-4
Nb Pages : 56
Prix de détail : 24.95$ (12.75€)

Genre : Roman graphique; Historique



Synopsis du site de Casterman
Dans le bourg de Montmédy, un enfant du pays devenu compagnon bâtisseur du tour de France, Antonin, est rentré au bercail pour retaper la maison familiale. Séduisant, le jeune homme intéresse évidemment Violette, qui ne tarde guère à le rejoindre dans son lit - ne serait-ce que pour tâcher de lui faire oublier la très belle chanteuse de cabaret, aujourd'hui décédée, qu'il a semble-t-il beaucoup aimée.
Toujours imperméable à la médisance qu'elle suscite chez les bien-pensants, Violette s'installe tranquillement dans le quotidien d'Antonin et de sa mère. La jeune femme, pourtant, sent confusément que quelque chose cloche. Cette famille lui dissimule quelque chose. Et dans la forêt toute proche de la maison, deux présences rôdent inlassablement, invisibles, insaisissables...


Violette est de retour! Une fois la réédition des trois premiers tomes de la série complétée, cette fois-ci présentés sous forme de quatre albums cartonnés et mis en couleur par Raives, le complice de longue date de l'artiste, Jean-Claude Servais avait d'abord pris la relève de Gérard Dewamme pour livrer, après 15 ans de silence au niveau de la série, une nouvelle histoire intitulée Lucye. smile

Toujours présente dans le monde de Tendre Violette, cette dernière rapporte des nouvelles à la jeune femme qui l'incite à préparer son baluchon et partir à la rencontre d'Antonin, un homme revenu chez lui après douze années de compagnonnage sur les routes du tour de la France. Peu de temps après son arrivée dans le bourg de Montmédy, elle découvrira, dans les remparts de cette ville presque fantôme, des secrets jusqu'ici bien gardés qui, en resurgissant du passé, la placeront, encore une fois, au centre de la controverse... wink

Dessinée avec toujours autant de soin et de poésie naturelle, à laquelle s'ajoute la symphonie de tons et de couleurs de Raives, cette bande dessinée permet de retrouver une équipe de réalisation en pleine forme avec un récit divertissant qui verra sa conclusion dans prochain tome. De plus, pour ceux qui n'ont pas encore eu l'opportunité de découvrir cette série classique de l'auteur, ce tome constitue un excellent point d'entrée dans le monde de Tendre Violette. winkthumb2

ok ok ok ½ /5

Lien vers les critiques de deux autres albums réalisés par l'équipe Jean-Claude Servais et Raives:
arrow Diaboliques (Les) T.1 Première Époque et T.2 Deuxième Époque

Publié dans Critiques

Commenter cet article