Critique 527 - Murel T.1 Les Chants de l'air

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Claude Ecken
Dessinateur : Benoît Lacou
Coloriste : Benoît Lacou
Éditeur : Emmanuel Proust
Collection : Trilogies

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 01/2007
ISBN-10 : 2-84810-130-X
ISBN-13 : 978-2-84810-130-9
Nb Pages : 48
Prix de détail : 22.95$ (12.90€)

Genre : Science-fiction



Synopsis du site de Emmanuel Proust
Civilisation évoluée, la planète Murel est peuplée d'habitants mi-hommes mi-animaux. Ce monde parfait est aujourd'hui menacé de l'intérieur : un groupe de scientifiques s'apprête à violer un tabou en procédant à une révolution technologique. Mais le danger vient aussi de l'extérieur une jeune femme venue d'une autre planète s'infiltre auprès du pouvoir... Quels buts poursuit-elle ?

Après avoir terminé sa trilogie historique Hauteclaire, dont les trois épisodes sont parus au sein de la même collection chez Emmanuel Proust, voilà que Benoît Lacou retrouve à la fois son goût pour la mise en couleurs et le scénariste Claude Ecken, avec lequel il a réalisé les trois albums de la série Le Diable au port chez les éditions Hors Collection, afin de démarrer un nouveau récit se déroulant dans un monde futuriste des plus originaux! wink

En effet, avec son développement se déroulant sur une planète ressemblant énormément à la Terre, mais peuplée d'humanoïdes aux traits félins, le lecteur se retrouve dans un récit qui démarre sur une saveur de roman d'espionnage, pour ensuite tomber dans un style plus classique et typique des histoires mettant en vedette des personnages clandestins. Doté d'une construction légère qui conviendra facilement aux plus jeunes, cette aventure bénéficie d'une illustration pour le moins imaginative et colorée qui a l'avantage d'attirer l'oeil du lecteur alors qu'il feuillettera l'album en librairie. smile

Ce premier tiers de l'aventure sur le monde de Murel permet de découvrir un univers que l'on croirait sortir de l'imagination de Gene Roddenberry, et alors qu'il est encore trop tôt pour deviner quels sont les plans des auteurs pour la suite du récit, ce début démontre un potentiel intéressant qui réussit à créer la naissance d'une curiosité chez le lecteur qui l'invitera à demeurer attentif à la sortie du deuxième tome de la série. wink

ok ok ½ /5

Liens vers les critiques de quelques autres tomes de la collection Trilogies:
arrow Galathéa T.2 Le Jour du cyclope
arrow Légende de Cassidy (La) T.2 Le Syndicat des pilleurs de trains
arrow Raspoutiиe T.1 Le Manuscrit
arrow Sans Pitié T.2 Coupe franche
arrow Tengiz T.1 La Mort du Père

Publié dans Critiques

Commenter cet article