Critique 542 - Dernière Reine (La) T.1 Le Cobra du Nil

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Patrick Weber
Dessinateur : Giancarlo Caracuzzo
Coloriste : Dina Kathelyn
Éditeur : Dupuis
Collection : Empreinte(s)

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 03/2007
ISBN-10 : 2-8001-3933-1
ISBN-13 : 978-2-8001-3933-3
Nb Pages : 48
Prix de détail : 21.95$ (13.00€)

Genre : Historique; Fantastique



Synopsis du site de Dupuis
De la vie de Cléopâtre, on connaît peu de choses, son nom même a été rayé de l'histoire officielle et son cartouche martelé sur tous les monuments où il apparaissait. Patrick Weber s'immisce dans les creux de l'histoire et propose sa propre version de la vie de Cléopâtre. Sous sa plume, Cléopâtre revit et retrouve l'incroyable aura de la dernière pharaonne d'Egypte.

Nous la découvrons à Alexandrie alors qu'elle se cache et qu'elle cherche à conquérir le trône accaparé par son frère Ptolémée. Ce dernier, rendu à moitié fou par toutes les intrigues qui pèsent sur lui, est toujours en quête d'un augure en sa faveur. Il va faire quérir Rahotep, un liseur de songes dont la renommée est déjà grande. Rahotep va quitter Thèbes, la ville des anciens dieux et des traditions de l'Egypte pour aller servir le souverain. Et c'est ce jeune homme, protégé par les dieux, qui va changer l'ordre des choses. Le chemin qu'il choisira de suivre sera aussi déterminant que l'arrivée de Jules César à Alexandrie...


Assez récemment, Cléopâtre a eu droit à diverses représentations, autant de la part de différents cinéastes qui, par les interprétations de Monica Belucci (2002) et de Leonor Valera (1999), ont su faire renaître la reine dans toute sa splendeur, mais aussi grâce à l'incontestable apport de divers ouvrages littéraires d'auteurs tels que Colleen McCullough, Christian Jacq et Margaret George, lesquels ont ramené l'illustre personnage historique dans la mémoire collective en relatant, avec quelques passages romancés, les exploits de la pharaonne, les tourments des débuts de son règne, sa relation avec Jules César, puis Marc Antoine, ainsi que la fin tragique de sa vie. neutral

Aujourd'hui, c'est au tour de Patrick Weber de raconter sa propre version de la vie de la jeune souveraine, alors qu'il entrecoupe les parutions de sa série Les Fils de la Louve avec le premier opus de cette nouvelle série. Utilisant une approche quelque peu innovatrice, il invite ses lecteurs à le rejoindre en Égypte, peu de temps après la mort de Ptolémée XIII Philpator, alors que son fils Ptolémée XIV porte seul la double couronne de la Haute et la Basse Égypte. Après une courte incursion de quelques planches dans le passé, Giancarlo Caracuzzo illustre de façon classique et convenable le récit de Rahotep, un maître dans l'art de la lecture des songes, alors qu'il permet aux lecteurs de retracer les étapes qui le feront quitter Thèbes pour entamer sa destinée en Alexandrie... wink

Avec un deuxième tome déjà annoncé en couverture de celui-ci, indiquant une parution prévue pour le mois d'août 2007, tout porte à croire que les lecteurs n'auront pas à languir après la suite de l'histoire du jeune mage et de la future Reine d'Égypte. Enfin, en ce qui concerne ce début de récit, il possède les ingrédients nécessaires pour divertir son lecteur, mais pas assez de frappe pour en faire un best-seller. Cependant, il est clair que quiconque lira ce récit restera intéressé tout au long de sa lecture, et ressentira l'intérêt de la poursuivre dans les prochains tomes. smile

ok ok ok /5

Liens vers les critiques de deux autres tomes scénarisés par Patrick Weber:
arrow Fils de la Louve (Les) T.1 La Louve de Mars
arrow Fils de la Louve (Les) T.2 La Louve de Feu

Publié dans Critiques

Commenter cet article