Critique 591 - Survivant T.3 Danger

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Takao Saito
Dessinateur : Takao Saito
Coloriste : - Noir et blanc
Lettrage : Anne Demars
Traduction : Kazuko Sigal
Éditeur : Milan
Collection : Kankô

Taille : A6, couverture souple
Dépôt Légal : 03/2007
ISBN-10 : 2-7459-2466-4
ISBN-13 : 978-2-7459-2466-7
Nb Pages : 388
Prix de détail : 12.95$ (6.95€)

Genre : Manga; Aventure



Synopsis du site de Dimédia
La survie en milieu naturel n'est pas une sinécure. Et la loi de la nature est bien cruelle. Satoru l'apprendra bien vite. On rentre de plus en plus dans le discours de Takao Saito, qui tend à démontrer que l'humain s'est trop civilisé et a perdu le contact avec la nature, au point de ne pouvoir lui survivre.

Le récit impliquant le jeune Satoru a démarré dans le premier volume de cette série de mangas de façon catastrophique alors que le Japon se fait avaler presque en entier par un gigantesque Tsunami. À sa grande surprise, rapidement muée en profonde désolation, Satoru découvre qu'il est l'unique survivant de son groupe de spéléologues amateurs, et que la montagne dont il explorait les cavités naturelles est devenue une simple île entourée d'un océan à perte de vue. Après de longs mois passés seul à combattre la famine, les rongeurs et la maladie, il retrouve espoir dans la venue sur l'île d'une seconde survivante: Akiko. Cependant, dès l'arrivée de cette jeune femme, Satoru eut à faire face à de nouveaux défis liés à la présence de la jeune rescapée... smile

Opérant toujours selon la même formule de planches entrecoupées de quelques plages pédagogiques concernant la survie en forêt ou en milieu hostile, l'auteur Takao Saito continue de raconter l'aventure du jeune survivant dans un nouveau volume de 11 chapitres, lesquels ont tous été curieusement nommés Danger! hein Présenté de façon à toucher un public de lecteurs de tous les âges, ce manga passionnant, créé par l'auteur de la série Golgo 13, possède cependant un petit bémol. En effet, de par son format très petit, soit environ 10x15 cm, il arrive parfois que le dessin réduit ne puisse pas transmettre clairement une scène, surtout si celle-ci se déroule dans la nature, et non sur un plan moins encombré. Heureusement que ces passages sont peu nombreux, ainsi le lecteur peut quand même apprécier cette oeuvre qui est déjà un classique chez le peuple nippon! wink

Mis à part les légères imperfections liées à la réduction du dessin de l'artiste, cette série évolue constamment d'un tome à l'autre, en offrant au sein du récit des rebondissements parfois heureux, mais souvent dramatiques. Prévue pour une parution en neuf volumes, la série Survivant captive le lecteur dès les premières pages lues. Toutefois, ce qui mérite encore plus d'être mentionné, est le fait que la qualité du récit s'améliore à chaque tome, et ainsi, l'intérêt général envers le sort du protagoniste va aussi en incrémentant, du premier volume jusqu'à ce troisième! En bref, voici une lecture des plus divertissantes à suivre dans le 4e tome, déjà disponible en Europe (13 août 2007 pour le Québec). winkthumb2

ok ok ok ok /5

Liens vers les critiques des tomes précédents de la série Survivant:
arrow Survivant T.1 Danger
arrow Survivant T.2 Danger

Ainsi que vers celles de quelques autres parutions de la collection Kankô:
arrow Avaler la Terre T.1
arrow Avaler la Terre T.2
arrow Orchestre des doigts (L') T.1 Volume 1

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article