Critique 612 - Murena T.6 Le Sang des bêtes

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean Dufaux
Dessinateur : Philippe Delaby
Coloriste : Jérémy Petiqueux
Éditeur : Dargaud

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 06/2007
ISBN-10 : 2-5050-0072-7
ISBN-13 : 978-2-5050-0072-3
Nb Pages : 52
Prix de détail : 19.95$ (11.00€)

Genre : Historique



Synopsis du site de Dargaud
Massam, l'esclave chargé des basses oeuvres de l'impératrice Poppée, a reçu l'ordre d'exterminer le gladiateur Balba, l'ami de Lucius Murena, et sa compagne Evix qui osa vaincre Néron à la course de chars. Déterminés à venger l'assassinat de Britannicus, ils sont considérés comme de dangereux ennemis de l'empereur. Les deux colosses finissent par s'affronter et Balba l'emporte sur Massam.

Au palais impérial, tandis que Néron projette de construire une Rome nouvelle, Poppée se prélasse en compagnie de ses suivantes. L'une de ses plus intimes, Arsilia, est invitée à rejoindre secrètement le poète Pétrone dans un quartier populaire de la ville. Elle s'y retrouve en présence de Murena dont elle s'était éprise au temps où celui-ci était l'un des proches de l'empereur.

Murena est persuadé qu'Arsilia est complice de l'enlèvement de la seule femme qu'il aime et qu'elle sait où elle a été emmenée. Toujours aussi éperdument épris et résolu à retrouver son aimée, Murena décide ainsi de partir en Gaule à sa recherche. Balba et Evix acceptent de le suivre à la condition qu'au retour, il les aide à éliminer Néron, le tyran et l'assassin de Britannicus. L'aboutissement de ce projet semble maintenant facilité par la disparition de Massam. Laissé pour mort, celui-ci se remet pourtant de ses blessures et Poppée veille personnellement à ce qu'il redevienne l'implacable tueur qu'il était...


Défiant toute logique, les éditions Dargaud proposent, en tant que synopsis de l'album, un résumé beaucoup trop complet des événements ayant lieu dans cet album. Heureusement, quelques passages ont pu éviter d'être étalés au grand jour, et donc il restera quelques surprises au lecteur qui entreprendra la lecture du sixième volet de cette magnifique saga historique! wink

Ainsi, se déroulant à peine quelques semaines après Le Cycle de la Mère, qui comprenait les quatre premières parties de ce récit épique, le sixième chapitre de l'histoire de Rome, par le biais de Lucius Murena, offrira l'occasion aux auteurs de sortir de la grande ville des César, enfin, pour quelque temps, afin d'accompagner la mystérieuse Evix, le gladiateur Balba, et le héros en titre alors qu'ils partent en terres gauloises à la recherche d'Acté. Illustrée de façon tout à fait irréprochable par le talentueux Philippe Delaby, puis mise en couleurs avec autant de soin et de goût par Jérémy Petiqueux, cette bande dessinée rejoint avec honneur les cinq chapitres qui l'on précédée parmi les meilleures réalisations du scénariste Jean Dufaux. bravo

En bref, pour cet album, les artistes continuent leur excellent travail de réalisation afin de livrer une superbe et incontournable série aux amateurs de récits historiques solidement documentés. winkthumb2

ok ok ok ok /5

Lien vers la critique du tome précédent de la série Murena:
arrow Murena T.5 La Déesse noire

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yaneck 22/02/2008 19:22

Puisque la présentation est trop parlante, pourquoi l'avoir mise ici? lol