Critique 626 - Marsupilami T.20 Viva Palombia !

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Stéphane Colman
Dessinateur : Batem (Luc Collin)
Coloriste : Cerise
Éditeur : Marsu Productions

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 06/2007
ISBN-10 : 2-35426-005-9
ISBN-13 : 978-2-35426-005-7
Nb Pages : 48
Prix de détail : 14.95$ (8.70€)

Genre : Aventure; Humoristique



Synopsis du site officiel du Marsupilami
La petite Palombie est posée sur l'équateur, il n'y a donc pas de saisons. Pourtant, au moment de l'équinoxe de mars, la magnifique forêt, ainsi que tous ses habitants, semblent gagnés par une euphorie printanière.

Les Marsupilamis n'échappent pas à la règle. Le nid est décoré bien plus qu'à l'accoutumée; tendresse et excitation se mélangent dans une joyeuse harmonie. Jeunes guerriers et jeunes filles chahutas se peignent les corps aux couleurs du soleil et de la nuit, de façon à célébrer eux aussi ce jour fameux du calendrier zygomaztèque.

En effet, la légende prétend que le premier marsupilami de la création a rencontré la première marsupilamie à ce moment précis du positionnement astral. Le bonheur de vivre est partout, l'activité des êtres peu commune. Voilà pourquoi le biologiste Omer Houston, accompagné d'une botaniste, a choisi cette époque pour étudier le comportement de la faune typiquement palombienne et, bien entendu, des marsupilamis plus particulièrement. Miss Terry, la jeune botaniste, n'est pas une fille très heureuse car un physique plutôt ingrat l'a privée, jusqu'alors, d'amour et de compagnon. Elle s'est réfugiée dans la botanique, tentant de trouver auprès des fleurs et des plantes l'évasion et la poésie qui manquent à sa vie.

Tout ce petit monde se croise au fil de rencontres surprenantes et amusantes. Il semble que rien ne pourrait troubler cette paisible euphorie. Pourtant, l'ombre d'une mystérieuse et inquiétante créature hante la forêt.

Être de légende ou bien réel, il terrorise les Chahutas et sème un désordre certain là où il passe. Qui est-il? Quelle est donc cette bête que l'on dit effrayante et dangereuse ? Est-ce ce monstre qui est responsable de la disparition de Tahpeté, petit enfant chahuta parti à la recherche de la légendaire fleur magique des marsupilamis ? Fleur dont parle une histoire très ancienne? S'agirait-il du Mapinguari, cette sorte de Yéti peu commode de la forêt équatoriale? De mémoire palombienne, jamais équinoxe de printemps n'avait été si agitée.


Sortie tout droit du joyeux imaginaire d'André Franquin, et non de ses idées noires, la mystérieuse créature jaune tachetée de noire vivant en région palombienne voit la parution du 21e tome de sa série (eh oui, il ne faut pas oublier le tome 0 paru à l'occasion des 50 ans du Marsupilami!), issu d'une deuxième collaboration entre l'héritier du créateur de Gaston Lagaffe, et celui de Billy the Cat. smile

Ainsi, pour un deuxième tome de suite, Stéphane Colman laisse de côté ses crayons de dessin afin de se consacrer à la scénarisation d'un nouveau récit impliquant le héros légendaire de la jungle palombienne, et dans lequel on retrouve plusieurs des personnages secondaires amusants qui ont déjà participé à certaines de ses aventures précédentes. À cet effet, les auteurs ont concocté une petite surprise à leurs lecteurs, qui auront enfin l'occasion de découvrir le mythe derrière la véritable origine de l'animal, un récit transmis de génération en génération par les plus sages des Chahutas! papydit

En bref, bénéficiant du joli trait rond de Luc Collin, alias Batem, et d'une attrayante mise en couleurs de Cerise, ce nouvel opus du plus grand prédateur de pirañas permet un bon petit moment de détente, et saura certainement plaire aux amateurs de livres jeunesse de tous les âges! wink

ok ok ½ /5

Liens vers les critiques des deux derniers albums signés Stéphane Colman:
arrow Billy the Cat T.10 Les Machines à ronronner
arrow Marsupilami T.19 Magie blanche

Publié dans Critiques

Commenter cet article