Critique 639 - B. Traven, portrait d'un anonyme célèbre

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Golo (Guy Nadaud)
Dessinateur : Golo
Coloriste : Golo
Éditeur : Futuropolis

Taille : Format recueil US cartonné
Dépôt Légal : 03/2007
ISBN-10 : 2-7548-0049-2
ISBN-13 : 978-2-7548-0049-5
Nb Pages : 144
Prix de détail : 35.95$ (19.00€)

Genre : Biographique; Historique



Présentation de l'éditeur
On a dit de B. Traven, né en 1890 et mort en 1969, qu'il était Jack London, Ambrose Bierce, le président du Mexique Adolfo Lopez Matéos, sa soeur Esperanza, un groupe de scénaristes de gauche d'Hollywood... On lui connaît une trentaine d'identités, une demi-douzaine de nationalités. Il a été écrivain, acteur, régisseur, marin, explorateur. À sa mort, ses cendres furent répandues au-dessus des forêts du Chiapas au Mexique.
Une vie étonnante et riche que Golo nous raconte dans un ouvrage qui se lit comme une vraie bande dessinée d'aventures. Mettant en parallèle la vie de l'auteur et son oeuvre, son contexte social et historique, Golo semble se réinventer à chaque page. Un livre exceptionnel au graphisme faussement naïf, empli de poésie et de simplicité.


Présentée dans un format un tantinet plus grand que celui réservé aux éditions francophones de comics américains, cette bande dessinée réalisée par Golo relate, à travers quelques témoignages, plusieurs moments très précis de la vie de l'homme pluridisciplinaire connu sous le nom de B. Traven. Entrecoupés de pages d'histoire, reprenant des événements qui ont marqué l'auteur et qui l'ont fort certainement incité à se cacher derrière de multiples identités différentes, les chapitres de vie présentés dans cet ouvrage ont pour but de reconstruire la vie de ce personnage à la fois célèbre et très peu connu. scratchhead

Illustrée dans un style invitant que l'on pourrait à la limite qualifier de naïf, cette bande dessinée fait état, sous forme évolutive, des divers métiers et occupations qu'a eu le personnage lors des quelques 60 années de sa vie d'adulte, si bien sûr, il est réellement né en 1890! Car, sa date de décès étant bien connue, alors qu'elle a été très bien médiatisée, ce n'est pas du tout le même cas en ce qui concerne sa date de naissance, pour la simple raison que chacune de ses pièces d'identité en portait une différente! hein

Enfin, ceci dit, en ce qui a trait au mode de construction de cet album, l'auteur se permet de prendre un certain risque par rapport à l'intérêt que pourraient porter ses lecteurs face au personnage. En effet, le premier quart de l'album n'offrant que très peu d'éléments intéressants, il est à craindre que plusieurs abandonneront leur lecture en cours de route afin de passer à une autre bande dessinée plus captivante. Seuls les curieux auront tendance à poursuivre jusqu'au bout, et consulter les quelques 136 planches instructives de ce titre! Dommage... sad

ok no /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article