Critique 654 - Apai Quest T.1 Tome 1

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Supot A. & Blue Hawk
Dessinateur : Supot A. & Blue Hawk
Coloriste : - Noir et blanc
Lettrage : GBone
Traduction : Eléa Tison
Éditeur : Milan
Collection : Dragons

Taille : Format A5, couverture souple
Dépôt Légal : 01/2007
ISBN-10 : 2-7459-2490-7
ISBN-13 : 978-2-7459-2490-5
Nb Pages : 184
Prix de détail : 11.95$ (6.50€)

Genre : Manga; Fantastique



Présentation de l'éditeur
Entre Le Seigneur des anneaux et Pirates des Caraïbes, voici Apai Quest. La nouvelle « bombe » de la BD asiatique débarque en France !

C'est dans une fantasy toute nouvelle que l'auteur nous emmène. On y retrouve bien évidemment tous les accents habituels du genre : un héros jeune et vaillant, des combats épiques contre des monstres d'un autre âge, de la magie, du mystère, de l'action...

Mais le titre propose une dimension toute nouvelle en inscrivant son propos dans une ambiance océane. En effet, l'univers aquatique est le décor des aventures de notre héros. Peuple des sirènes, dieux des mers, et Kraken forment une population bigarrée où les guerriers ont fort à faire.


Premier tome d'une nouvelle série de mangas signés Supot A. et Blue Hawk, ce volume d'introduction relate une période cruciale dans la vie du jeune protagoniste Srisuwan, alors qu'il désire ardemment mettre fin à son interminable entraînement avec son maître afin d'intégrer la garde royale de son père. Mais avant de quitter sa formation, il devra affronter le guerrier Kiri et démontrer la hauteur de son talent, ainsi que le niveau de sa bravoure... duel

Comprenant près de 170 planches de petit format présentées dans le sens normal de lecture, le premier volet de ce manga thaï permet de rencontrer les principaux personnages du récit, alors que chacun des membres de la famille est présenté sous la caractéristique principale de sa personnalité. Découpée en sept chapitres de vingt à vingt-cinq pages, l'histoire évolue selon le concept d'une seule et même journée, depuis le lever du jeune prince cadet, jusqu'à la soirée où se dévoileront, pour la première fois, les dangereux adversaires de la famille royale. scared

Offrant plusieurs pages de combats, vigoureusement surmontées d'énormes onomatopées, cet album conçu pour les adolescents devrait certainement plaire à son public visé, mais tout au plus. En effet, les lecteurs adultes risqueront de décrocher assez rapidement de leur lecture s'ils s'attendent à y trouver du matériel sérieux! wink

ok ok ½ /5

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article