Critique 659 - Survivant T.4 Danger

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Takao Saito
Dessinateur : Takao Saito
Coloriste : <Aucun> - Noir et blanc
Lettrage : Anne Demars
Traduction : Kazuko Sigal
Éditeur : Milan
Collection : Kankô

Taille : A6, couverture souple
Dépôt Légal : 05/2007
ISBN-10 : 2-7459-2467-2
ISBN-13 : 978-2-7459-2467-7
Nb Pages : 388
Prix de détail : 12.95$ (6.95€)

Genre : Manga; Aventure



Présentation de l'éditeur
Satoru continue d'explorer un Tôkyô ravagé par les séismes, cherchant de quoi se nourrir et poursuivant sa quête d'autres survivants. Et il va être exaucé... pour son plus grand malheur. En effet, notre naïf héros retrouve certes des humains, mais pour devenir la cible d'une chasse à l'homme. Car ces anciens citadins civilisés se sont bel et bien transformés en prédateurs par la force de la survie. La loi du plus fort prévaut alors et, si Satoru a affronté les hordes de rats, les ours, et même un tigre échappé d'un zoo, il va découvrir que l'animal le plus dangereux demeure bel et bien l'homme et qu'en situation de survie la moindre boîte de conserve est alors plus précieuse que l'or.

Paraissant selon un mode de publication oscillant entre le bimestriel et le trimestriel, les épisodes de l'aventure fataliste à laquelle doit faire face le jeune Satoru ont commencé à captiver les lecteurs dès le mois de septembre dernier, alors que le chapitre initial de cette série voyait le jour en langue française pour la première fois. Traduits du japonais quelque trente années après leur réalisation par Takao Saito, voilà que les lecteurs francophiles ont enfin l'occasion d'apprécier ce petit trésor qui a été enfoui pour une période tout à fait indécente! wink

Depuis longtemps classée en tant que classique au pays du soleil levant, cette histoire, découpée en neuf tomes d'un peu moins de quatre cents pages, a été conçue sur la prémisse qu'une catastrophe (naturelle ou pas) aurait totalement défiguré le japon, dévastant totalement les grandes villes du pays. Victime de cette situation désastreuse, le jeune protagoniste est donc réduit à la situation primaire d'avoir à survivre dans la nature, avec seulement qu'un nombre très limité d'outils et de ressources. Au fil des épisodes, tous étonnamment nommés Danger, le lecteur partage les craintes et les difficultés du protagoniste, mais aussi ses intenses moments de joie lorsqu'il réussit un exploit ou qu'un nouvel espoir surgit. smile

Illustré dans un style accessible à tous les publics, et narré de façon à plaire tout autant que le dessin, ce manga dont la thématique change à chaque tome divertit et captive très rapidement le lecteur, le rendant tout à fait accro (dans le bon sens du terme wink) à la série. À ne pas manquer!

ok ok ok ok /5

Liens vers les critiques des tomes précédents de la série Survivant:
arrow Survivant T.1 Danger
arrow Survivant T.2 Danger
arrow Survivant T.3 Danger

Ainsi que vers celles de quelques autres parutions de la collection Kankô:
arrow Avaler la Terre T.1
arrow Avaler la Terre T.2
arrow Orchestre des doigts (L') T.1 Volume 1
arrow Orchestre des doigts (L') T.2 Volume 2

Publié dans Critiques

Commenter cet article