Critique 660 - Robin (Dubois) T.20 Au bout du rouleau

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Bob de Groot
Dessinateur : Díaz (Miguel Díaz Vizoso) & Ludowick Borecki selon Turk (Philippe Liégeois)
Coloriste : Díaz
Participation spéciale de : Clarke (Frédéric Séron)
Éditeur : Le Lombard

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 04/2007
ISBN-10 : 2-80362-144-4
ISBN-13 : 978-2-80362-144-6
Nb Pages : 48
Prix de détail : 14.95$ (8.70€)

Genre : Humoristique; Jeunesse



Présentation de l'éditeur
Il est de retour ! Sous la plume de son créateur Bob de Groot et les crayons, supervisés par Turk, des talentueux Miguel Díaz Vizoso et Ludo Borecki, Robin Dubois s'apprête à vivre une deuxième jeunesse ! Le shérif de Nottingham est particulièrement à la fête dans cette reprise. Si, contrairement à son célèbre modèle, Robin le laisse couler des jours heureux, sa femme -- la «douce» Cunégonde -- ne l'entend pas de cette oreille !

Les lecteurs du journal hebdomadaire Tintin se rappelleront certainement qu'à une époque, ils avaient toujours la possibilité de terminer leur journal avec un sourire alors qu'ils avaient droit, en dernière page de la revue, soit à un gag de Cubitus, ou bien une autre situation cocasse impliquant le sheriff de Nottingham et l'illustre brigand Robin Dubois! En effet, cette dernière page réservée à un contenu humoristique avait donné l'occasion à de nombreux lecteurs d'apprécier les gags alors conçus et dessinés par Bob de Groot et Turk. smile

Aujourd'hui, après une absence du bac des nouveautés de tout près de neuf ans, Robin Dubois est de retour, affichant un léger changement de nom à la série, tandis que maintenant, on peut se permettre d'y référer que par son petit nom: Robin! wink Alors que Bob de Groot se trouve toujours à la barre scénaristique de ce nouveau tome, Turk quant à lui, confie la réalisation des 46 planches de l'album à deux talentueux dessinateurs issus du Studio Peyo, soit Miguel Díaz et Ludo Borecki. Ces derniers, devant le défi de reprendre l'atmosphère et le genre du créateur original de la série, réussissent haut la main à concevoir une continuité digne de mention, assurant ainsi une douce transition depuis le tome 19. winkthumb

En bref, les amateurs d'albums jeunesse, ainsi que les nostalgiques du journal hebdomadaire Tintin retrouveront avec joie les protagonistes absents depuis trop longtemps dans une nouvelle collection de gags qui arrivent bien à faire sourire. wink

ok ok ok /5

Liens vers les critiques de quelques autres tomes réalisés par les auteurs de celui-ci:
arrow Clifton T.20 Elémentaire, mon cher Clifton
arrow Léonard T.36 Le Génie se gondole
arrow Léonard T.37 C'est parti, mon génie !
arrow Schtroumpfs (Les) T.25 Un enfant chez les Schtroumpfs

Publié dans Critiques

Commenter cet article