Critique 1009 - Parker T.1 Le Chasseur (The Hunter)

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Richard Stark (Donald Westlake)
Dessinateur : Darwyn Cooke
Coloriste : Darwyn Cooke
Traducteur : Tonino Benacquista
Éditeur : Dargaud

Taille : Format ¾, Couverture cartonnée
Dépôt Légal : 03/2010
ISBN-13 : 978-2-205-06472-8
Nb Pages : 144
Prix de détail : 34.95$ (19.00€)

Genre : Polar Noir



Présentation de l'éditeur
Trahi par la femme qu'il aimait et doublé par son partenaire sur un coup de l'autre côté du pays, Parker le voleur professionnel rallie New York avec une idée fixe : se venger et récupérer sa part du butin. Sa méthode : froide, brutale, implacable.

Scénariste : Richard Stark (Donald Westlake)
Dessinateur : Darwyn Cooke
Coloriste : Darwyn Cooke
Éditeur : IDW

Taille : Format ¾, Couverture cartonnée, avec jaquette
Dépôt Légal : 07/2009
ISBN-13 : 978-1-60010-493-0
Nb Pages : 144
Prix de détail : 31.99$ (24.99USD)

Genre : Polar Noir



Présentation de l'éditeur
The Hunter, the first book in the Parker series, is the story of a man who hits New York head-on like a shotgun blast to the chest. Betrayed by the woman he loved and double-crossed by his partner in crime, Parker makes his way cross-country with only one thought burning in his mind - to coldly exact his revenge and reclaim what was taken from him! Richard (Donald Westlake) Stark's groundbreaking Parker books are adapted for the first time as a series of graphic novels by Darwyn Cooke. The initial graphic novel brings to life the first Parker book, The Hunter, which introduces readers to the dangerous anti-hero's cold and calculated world of criminals, thugs, and grifters.

En juillet 2009, Darwyn Cooke et son éditeur IDW furent tous deux pris par surprise concernant leur publication Parker: The Hunter. Loin d'être un mauvaise nouvelle, le message qui leur a été communiqué n'a pu que les réjouir! De fait, à peine deux semaines après la mise en marché du premier volet de l'adaptation en bande dessinée du roman éponyme de Richard Stark, pseudonyme de l'écrivain Donald Westlake, il fut annoncé que l'album était déjà complètement épuisé chez le distributeur. Tandis qu'il restait quelques exemplaires chez les libraires ayant eu du flair et la sagesse de prévoir le coup, plusieurs intéressés ont dû attendre que les presses occupées à préparer un second tirage plus important s'arrêtent de tourner afin de pouvoir découvrir cette adaptation du polar noir dont le dessin semble tout droit sortir des années 1950! shock

Ceux qui ont déjà eu le loisir de lire les albums de la série DC: The New Frontier, ou bien la reprise en 2007 du héros de Will Eisner The Spirit, ou encore le récit Catwoman: Selina's Big Score paru au sein de la série phare Detective Comics chez DC Comics, comprendront immédiatement que par "années 1950", il n'y a que le style graphique, tandis que la construction du récit et le découpage sont, quant à eux, très représentatifs du courant présent en ce qui a trait à la création de romans graphiques. De fait, Darwyn Cooke fait partie des rares artistes d'aujourd'hui ayant un style de dessin à ce point atypique qu'il en est tout de suite reconnaissable, et surtout, d'autant plus appréciable pour son originalité. winkthumb

C'est donc sans surprise que Tonino Benacquista et les éditions Dargaud ont sauté sur l'occasion de faire découvrir le travail de ce talentueux artiste à la communauté de lecteurs francophones avec une adaptation en langue française de ce premier volet de Parker. Publié dans un format légèrement plus grand dans sa version française (on parle de 2cm de plus en hauteur et en largeur), ce premier tome d'une série prévue en quatre volets permet de rencontrer pour la première fois le protagoniste, lequel n'a qu'une seule idée en tête: la vengeance! Trahi à la fois par sa bien-aimée et son compère, Parker revient en force à New York afin de remettre les pendules à l'heure ainsi que la monnaie de sa pièce aux personnes responsables. Dans un récit où, de par la nature du métier exercé par les personnages, la violence est de mise, le lecteur se fait véhiculer à travers deux périodes distinctes alors que les retours sur le passé entrecoupent les scènes du présent afin de clarifier la situation actuelle, et la raison de la quête de Parker. smile

Tandis qu'à la lecture des premières pages de cet album, pour la plupart silencieuses, il est facile d'en venir à se demander où peut bien vouloir en venir l'artiste avec son personnage au caractère déplaisant, un curieux intérêt, ou un intérêt né de la curiosité, incite le lecteur à poursuivre son parcours des planches à trois tons pour en savoir davantage à propos de son histoire. On se laisse doucement envoûter par la suite des événements, si bien que, rendu à la page 140 de l'album, on en vient naturellement à vouloir découvrir ce qu'il en adviendra du protagoniste. Pour les impatients, ou encore ceux désirant lire l'oeuvre dans sa version originale, l'attente est déjà terminée, alors que le tome 2 intitulé The Outfit se trouve depuis peu dans les bacs de nouveautés. Autrement, espérons que Tonino Benacquista est déjà à l'oeuvre pour la traduction de la suite du récit, lequel comprendra un court chapitre pour résumer les événements importants du deuxième roman de la série avant de passer directement à l'adaptation du troisième roman dans son intégralité. wink

ok ok ok ½ /5

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article