Critique 1012 - Fahrenheit 451

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Ray Bradbury
Dessinateur : Tim Hamilton
Coloriste : Tim Hamilton
Traducteur :
Éditeur : Casterman

Taille : Format ¾
Dépôt Légal : 05/2010
ISBN-13 : 978-2-203-03294-1
Nb Pages : 160
Prix de détail : 32.95$ (16.00€)

Genre : Anticipation; Polar/Thriller



Présentation de l'éditeur
En 1953, Ray Bradbury eut à travers son roman Fahrenheit 451, devenu depuis un classique de la science-fiction, l'une des visions les plus effroyables de l'avenir. Dans cette première adaptation autorisée en bande dessinée, réalisée en étroite collaboration avec Ray Bradbury, Tim Hamilton a su créer une oeuvre d'art véritablement saisissante. La prise de conscience par le héros des méthodes d'un gouvernement violemment obscurantiste s'y accompagne de la découverte de l'importance de la lecture en tant que liberté individuelle.

Scénariste : Ray Bradbury
Dessinateur : Tim Hamilton
Coloriste : Tim Hamilton
Éditeur : Hill & Wang

Taille : Format ¾, Couverture cartonnée, avec jaquette (HC), ou couverture souple (SC)
Dépôt Légal : 07/2009
ISBN-13 (HC) : 978-0-80905-100-7
ISBN-13 (SC) : 978-0-80905-101-4
Nb Pages : 144
Prix de détail (HC) : 34.50$ (30.00USD)
Prix de détail (SC) : 19.95$ (16.95USD)

Genre : Anticipation; Polar/Thriller



Présentation de l'éditeur
"Monday burn Millay, Wednesday Whitman, Friday Faulkner, burn 'em to ashes, then burn the ashes". For Guy Montag, a career fireman for whom kerosene is perfume, this is not just an official slogan. It is a mantra, a duty, a way of life in a tightly monitored world where thinking is dangerous and books are forbidden.

In 1953, Ray Bradbury envisioned one of the world's most unforgettable dystopian futures, and in
Ray Bradbury's Fahrenheit 451, the artist Tim Hamilton translates this frightening modern masterpiece into a gorgeously imagined graphic novel. As could only occur with Bradbury's full cooperation in this authorized adaptation, Hamilton has created a striking work of art that uniquely captures Montag's awakening to the evil of government-controlled thought and the inestimable value of philosophy, theology, and literature.

Including an original foreword by Ray Bradbury and fully depicting the brilliance and force of his canonic and beloved masterwork,
Ray Bradbury's Fahrenheit 451 is an exceptional, haunting work of graphic literature.


Bien que né treize années après la première parution du roman éponyme de Ray Bradbury, l'artiste Tim Hamilton fait rapidement comprendre la raison pour laquelle il a été un candidat de premier choix en ce qui a trait à l'adaptation de l'oeuvre immortelle Fahrenheit 451! De fait, dès le premier regard à l'intérieur de cet album, on sent ressortir toute l'ambiance du roman original à travers la construction et la mise en couleurs des planches, laissant dès lors présager que l'artiste ait bien compris l'essence du message communiqué par l'oeuvre imaginée par l'écrivain états-unien. wink

Cependant, c'est à la lecture de cet album, au format plus petit que les bandes dessinées traditionnelles franco-belges, que ce sentiment se confirme, alors que tout le poids psychologique ressenti par les protagonistes du récit d'anticipation est communiqué avec brio au lecteur. Ce dernier se retrouve en effet plongé dans la spirale d'événements et de choix auxquels le personnage Guy Montag doit faire face, et partage avec aucune difficulté les tourments qui le touchent. Originalement parue en langue anglaise aux éditions Hill & Wang, cette bande dessinée fait (avec bonheur!) aussi maintenant partie intégrante du catalogue des éditions Casterman, alors qu'ils en proposèrent la version française aux amateurs européens du 9e Art au mois de mai dernier, puis aux québécois quelque six semaines plus tard. smile

Les amateurs de S-F vous le diront, Fahrenheit 451 est encore aujourd'hui considéré comme une oeuvre incontournable. Si vous partagez la double passion pour la science-fiction et la bande dessinée, que vous connaissiez ou pas encore cette histoire, n'hésitez pas à vous faire doublement plaisir en choisissant cet album en tant que support à la découverte (ou redécouverte) d'un récit qui ne laisse personne indifférent, et encore moins les amateurs de livres! En bref, n'hésitez pas, que ce soit en version originale anglaise ou en traduction française, cette adaptation mérite le détour! winkthumb

ok ok ok ok /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article