Critique 1013 - Mélusine T.18 Malédiction

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : François Gilson
Dessinateur : Clarke (Frédéric Séron)
Coloriste : Cerise
Éditeur : Dupuis

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 05/2010
ISBN-13 : 978-2-8001-4692-8
Nb Pages : 48
Prix de détail : 17.95$ (9.95€)

Genre : Aventure; Animalier



Présentation de l'éditeur
Mélusine est Cancrelune ! Miracle pour l'une, anéantissement pour l'autre ! Chutes de gags en tout sens !
Malédiction ! Mélusine est devenue Cancrelune avec tout ce que cela implique de chutes de balais, de potions ratées et de réflexions abruties ! Du coup, Mélusine n'est plus Mélusine et son moral s'en ressent alors que Cancrelune savoure sa nouvelle vie où le balai n'a plus de secret, où les fenêtres sont des portes d'entrée et où les potions n'explosent plus tout le temps en pleine figure ! Y a pas à dire ce changement de rôles n'est pas une malédiction pour tous !
Mélusine redeviendra-t-elle Mélusine ? Cancrelune comprendra-t-elle enfin (!) ce qu'est une malédiction ? A vous de le savoir en rejoignant ces deux copines dans ce nouveau tome riche en rebondissements !


Il n'y a pas à dire: en plus d'être talentueux (incontestablement!), Clarke est un dessinateur très rapide! Il arrive à proposer, et ce, régulièrement depuis de nombreuses années, pas moins de deux albums de bandes dessinées annuellement! Cette année, pour changer un peu, le rythme de parution intercalant un tome de Mister President au Le Lombard avec un nouvel opus de Mélusine chez les éditions Dupuis fut interrompu, mais heureusement, non pas pour mettre en pause la vie de papier de notre sorcière préférée, mais plutôt pour réintroduire sa série Cosa Nostra auprès des lecteurs dans de nouvelles versions toutes en couleurs! smile

Mais revenons à nos moutons, et ainsi donc à ce dix-huitième album d'une série humoristique pour jeunes de 7 à 77 ans! À l'instar de ce que François Gilson et Clarke nous ont habitués au cours des précédents opus, ce nouveau volet a aussi été réalisé autour d'une thématique particulière, soit celle de la malédiction! Et devinez qui sera la principale touchée par une série d'événements fâcheux, troublants et défavorables? Mais Mélusine, bien évidemment! Et pour une fois, pour ajouter en une couche supplémentaire aux chambardements dans son existence, la chance sourit à nulle autre que... Cancrelune! shock

En tout, c'est à 34 gags de 1 à 6 planches auxquels le lecteur a droit dans cette nouveauté, avec en bonus, la présentation d'un nouveau personnage, soit le chevalier sans tête, avec toute sa tête, mais privé de sa monture! En bref, voilà un nouvel album qui plaira sans aucun doute aux amateurs de la série, ainsi qu'aux jeunes lecteurs qui la découvriront pour la première fois. wink

ok ok ½ /5

Liens vers les critiques visant certains des précédents albums de la série Mélusine:
arrow Mélusine T.13 Superstitions
arrow Mélusine T.14 La Cuisine du Diable
arrow Mélusine T.15 L'Apprentie Sorcière

Liens vers les critiques de quelques autres tomes réalisés par Clarke:
arrow Cosa Nostra T.2 La Mano Nera
arrow Docteur Bonheur T.1 Tome 1
arrow Luna Almaden
arrow Mister President T.1 Mister President
arrow Mister President T.2 En voyage
arrow Mister President T.3 Time Machine

Publié dans Critiques

Commenter cet article