Critique 1018 - Lucky Luke T.4 Lucky Luke contre Pinkerton

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Daniel Pennac & Tonino Benacquista
Dessinateur : Achdé (Hervé Darmenton)
Coloriste : Anne-Marie Ducasse
Éditeur : Lucky Comics

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 10/2010
ISBN-13 : 978-2-88471-257-6
Nb Pages : 48
Prix de détail : 17.95$ (9.95€)

Genre : Aventure; Humoristique; Western



Présentation de l'éditeur
Rentré d'une mission secrète au Mexique, Lucky Luke découvre qu'un nouveau héros a conquis l'Ouest. Allan Pinkerton, adepte de méthodes d'investigation révolutionnaires et de la tolérance zéro, veut pousser le justicier solitaire vers la retraite afin de gagner les faveurs du président Lincoln.

Daniel Pennac et Tonino Benacquista signent à quatre mains un Lucky Luke exceptionnel sur lequel souffle l'esprit du grand Goscinny, un western subtil pour petits et grands, merveilleusement mis en scène par Achdé.


Lucky Luke, un indésirable?!? ...et les frères Dalton libérés pour bonne conduite?!? Mais, dans quel effroyable monde sommes-nous rendus?scared

Depuis le départ prématuré du regretté René Goscinny, les lecteurs des aventures de Lucky Luke ont eu de multiples occasions de redécouvrir l'univers de ce héros mythique sous d'autres angles, tandis qu'une très grande variété de scénaristes ont proposé à tour de rôle des histoires au créateur de la série. En tout, 23 albums ont été réalisés par Morris selon cette formule, avec entre autres, Vicq (Antoine Raymond), Bob De Groot, Xavier Fauche, Jean Léturgie, Dom Domi, Martin Lodewijk, Lo Hartog van Banda, Claude Klotz, Guy Vidal, Stéphane Louis, Greg (Michel Régnier), Yann Le Pennetier, Eric Adam et Patrick Nordmann au scénario (désolé si j'ai omis quelqu'un!). Aujourd'hui, Achdé a repris la balle de la réalisation de la série, et après avoir proposé trois albums en collaboration avec Laurent Gerra, il s'associe avec nul autre que Daniel Pennacchioni et Tonino Benacquista pour le quatrième, deux écrivains déjà fort appréciés du public! hein

Alors, pour revenir à la question posée plus haut, la réponse est claire: nous sommes dans l'univers de Lucky Luke conçu à quatre mains par ces deux écrivains français très prisés! Mais qu'en est-il du résultat? Alors, d'abord commençons par le rendu graphique. Cette cinquième histoire réalisée par Achdé est bluffante (la première, intitulée Le Cuisinier français, était en effet proposée en tant que hors-série en 2003)! Seul un oeil expert (et fatigué par les recherches) pourrait trouver ici et là des différences dans l'approche de conception des planches entre celles de Morris et les siennes, si bien que l'on peut hors de tout doute affirmer que l'oeuvre de Maurice de Bévère poursuit sa course avec un deuxième souffle plein de vigueur. smile

En ce qui a trait au scénario, eh bien, Messieurs Pennac et Benacquista réussissent à livrer la marchandise! Ils ont pris des risques en faisant sortir le personnage des sentiers battus, sans le dénaturer, bien évidemment, et cela a porté fruit. Accompagnés d'Anne-Marie Ducasse à la mise en couleurs qui s'est assurée de respecter le "look and feel" classique des volets précédents, les trois artistes livrent un album qui ne manquera pas de plaire aux lecteurs de tous les âges! Tout porte à croire que les 700,000 exemplaires imprimés pour le premier tirage ne seront pas de trop! wink

ok ok ok /5

Lien vers la critique d'un précédent album de Lucky Luke, dessiné par Achdé:
arrow Lucky Luke d'après Morris (Les Aventures de) T.2 La Corde au cou

Ainsi que vers celle d'une oeuvre récemment traduite par Tonino Benacquista:
arrow Parker T.1 Le Chasseur (The Hunter)

Et finalement, vers celles visant de précédentes réalisations, encore une fois signées par Tonino Benacquista:
arrow Dieu n'a pas réponse à tout T.1 (mais IL est bien entouré)
arrow Dieu n'a pas réponse à tout T.2 (mais IL sait à qui s'adresser)

Publié dans Critiques

Commenter cet article