Critique 1019 - Blast T.1 Grasse carcasse

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Manu Larcenet
Dessinateur : Manu Larcenet
Coloriste : Manu Larcenet (Principalement en Noir et Blanc)
Éditeur : Dargaud

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 11/2009
ISBN-13 : 978-2-205-06397-4
Nb Pages : 208
Prix de détail : 39.95$ (22.00€)

Genre : Roman Graphique; Polar



Présentation de l'éditeur
Un homme seul, obèse et sale, est amené au commissariat. Ce qu'il a fait, pourquoi il est là, nous n'en saurons encore rien. Au cours de l'interrogatoire, confession impudique, il va livrer sa vie et expliquer au lecteur passionné comment il a, un jour, lâché prise, et est parti sur les routes à la recherche du Blast - cet instant magique où tout s'illumine et sa vie devient parfaite. Après Le Combat Ordinaire, le nouveau chef-d'oeuvre de Manu Larcenet est un pavé de 200 pages en noir et blanc d'une époustouflante beauté formelle.

Il arrive souvent que les bandes dessinées soient disponibles avec un certain décalage sur le marché québécois par rapport à leur parution initiale en Europe, un délai explicable facilement par le fait que ces albums sont acheminés au Nouveau Monde via transport par bateau, lequel est inexorablement suivi du processus incontournable du dédouanage et des brimades par les champions mondiaux en titre du taxage aux douanes canadiennes! C'est donc 20 à 30 jours ouvrés auxquels il faut prévoir attendre en temps normal, mais, pour une raison étrange, ce nouvel album de Manu Larcenet est arrivé avec trois mois de retard, si bien que ce n'est qu'après la tenue du Festival International d'Angoulême que ne fut accordée la possibilité aux lecteurs québécois de le découvrir. frown

Ceci étant dit, l'attente en valait la chandelle. Ainsi, pendant que les nominations et les éloges se multipliaient à propos de Blast T.1 Grasse carcasse sur le Vieux Continent, les lecteurs québécois se préparaient à accueillir une nouvelle réalisation digne de celles antérieurement réalisées par l'artiste. Et ils n'ont pas été déçus! Surpris par le prix du tome, ça assurément, un peu perplexes une fois rendu à la page 204, mais certainement pas déçus de l'avoir lu! De fait, d'un coup de cuiller à pot, le lecteur se retrouve happé par le récit étrange mis en place par Larcenet et narré par son protagoniste, et il devient vite inconcevable de poser l'album en plein milieu de sa lecture. On parcourt ainsi les planches à deux vitesses, soit rapidement afin d'assouvir sa curiosité quant aux événements qui se dérouleront par la suite, mais aussi, à quelques reprises, la frénésie s'estompe, et l'on demeure suspendu à une planche en particulier, laquelle, par sa beauté, fait arrêter le temps. shock

À ce que l'on semble dire, il y aurait en tout cinq tomes de prévus pour ce récit. À deux cent planches par album, multiplié par cinq, le résultat des courses, c'est un projet ambitieux de pas moins de 1000 planches! Ceci explique possiblement le fait qu'après ce premier opus, on ne sait toujours pas très clairement où l'artiste veut en venir. Toutefois, ce qui est certain, c'est que le lecteur sera tout de même tenté de le suivre, que ce soit par confiance absolue ou par simple curiosité, mais la finalité demeure la même: on en reveut! winkthumb

ok ok ok ok /5

Liens vers les critiques de quelques autres réalisations de Manu Larcenet:
arrow Combat ordinaire (Le) T.2 Les Quantités négligeables
arrow Combat ordinaire (Le) T.3 Ce qui est précieux
arrow Combat ordinaire (Le) T.4 Planter des clous
arrow Nic Oumouk T.2 La France a peur de Nic Oumouk
arrow Retour à la terre (Le) T.1 La Vraie vie
arrow Retour à la terre (Le) T.3 Le Vaste monde
arrow Retour à la terre (Le) T.4 Le Déluge
arrow Retour à la terre (Le) T.5 Les Révolutions
arrow Une aventure rocambolesque de... T.2 Vincent Van Gogh - La Ligne de front

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article