Critique 1024 - Enquêtes d'Andrew Barrymore (Les) T.1 Old Creek Town

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Nicolas Delestret
Dessinateur : Rodéric Valambois
Coloriste : Rodéric Valambois
Éditeur : Dargaud

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 08/2010
ISBN-13 : 978-2-505-00816-3
Nb Pages : 48
Prix de détail : 19.95$ (11.50€)

Genre : Western; Polar



Présentation de l'éditeur
Ah... la quiétude du village d'Old Creek Town... Luxe, calme et volupté... A se demander si le shérif a réellement besoin d'un assistant - un détective tout droit venu de San Francisco, qui plus est ! Hasard ou coïncidence, à peine Andrew Barrymore a-t-il posé le pied dans cette charmante bourgade que ses cellules grises vont être mises à contribution. L'épicier Cunningham est retrouvé mort, et tout semble accuser Barry, le forgeron. La justice du Far West ne s'encombre pas de petits détails, mais Barrymore sait bien que c'est souvent dans ces derniers que se trouve la vérité...

Eh bien, en voilà une de bande dessinée qui est littéralement passée sous le radar! Et pour quelle raison, on se demande? Une hypothèse plausible serait que la cause est possiblement dûe à la couverture qui orne l'album, laquelle semble être sans trop d'apprêt. Le désavantage de ce choix de mise en couleurs est que l'oeil perçoit une masse sombre, plutôt que de saisir l'expression des personnages et la mise en scène concoctée par l'artiste. Ceci étant dit, s'il y a bien un cas pour lequel le vieil adage "Il ne faut pas juger un livre à sa couverture" a toute sa raison d'être, c'est bien celui-ci! wink

De fait, quiconque s'offrant le plaisir de lecture des premières pages de ce tome découvrira une gamme de personnages très prometteurs pour le développement de la série, illustrés avec habileté par l'artiste. À la mesure que tourneront les pages, le lecteur profitera d'une histoire qui, contrairement à la couverture, respire très bien, un peu à la façon dont Dodier construit ses oeuvres de Jérôme K. Jérôme Bloche. À la fin de l'album, l'enquête est terminée, et le mystère qui entoure le meurtre de l'épicier d'Old Creek Town est élucidé. La chute est présentée avec goût, et surtout en évitant les pièges faciles où tout devient soit noir, soit blanc. winkthumb

En bref, voilà une belle petite surprise pour un album qui, à priori, ne paye pas de mine. Après sa lecture, non seulement le lecteur sera diverti, mais aussi, il sera satisfait de son achat! À noter que le deuxième volet est annoncé sur le blog du scénariste pour le printemps 2011! smile

ok ok ok ½ /5

Liens vers les trois blogs des auteurs:
arrow Le Blog de Nicolas Delestret
arrow Le Blog de Rodéric Valambois
arrow Le Blog du Local 27 (Où bossent Nicolas et Rod wink

)

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article