Critique 1043 - Survivants: Anomalies quantiques T.1 Épisode 1

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Léo (Luiz Eduardo de Oliveira)
Dessinateur : Léo
Coloriste : Léo
Éditeur : Dargaud
Collection : Les Mondes d'Aldébaran

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 01/2011
ISBN-13 : 978-2-205-06524-4
Nb Pages : 48
Prix de détail : 19.95$ (11.55€)

Genre : Science-fiction



Présentation de l'éditeur
Un groupe de colons partis sur la planète Aldébaran se réveillent à bord de leur vaisseau. Ils découvrent alors qu'ils sont les seuls rescapés : un message enregistré du commandant du vaisseau leur annonce en effet la mort de tous les autres passagers ! Ils atterrissent alors sur une planète hostile, perdue dans l'espace. Obligés de s'organiser afin de survivre, ils vont devoir affronter de multiples dangers, notamment la présence de créatures aussi hostiles qu'invisibles. Parmi eux, Manon, une jeune femme, décide de prendre les choses en main et d'explorer cette planète de tous les dangers...

À la dernière page du tout premier tome de la série Aldébaran, il était possible de lire une brève chronologie de l'histoire entre la Terre et cette nouvelle planète habitable, depuis sa découverte fortuite en janvier 2047 par une sonde automatique, jusqu'au moment où le lecteur rencontre pour la première fois Kim, en passant par sa colonisation en février 2079. Le dernier bloc d'information faisait état de la triste nouvelle concernant la disparition d'un second astronef, peuplé de 2500 colons et dirigé par 25 membres d'équipage, ayant eu lieu quelque 100 ans antécédemment aux événements relatés dans cet album. Ceci est leur histoire... wink

Décidément, Luiz Eduardo de Oliveira a beaucoup d'imagination, mais aussi énormément de suite dans les idées! Alors qu'il continue l'épopée de Kim et les autres ressortissants du premier cycle quinaire des Mondes d'Aldébaran sous le nom de série Antarès, il ne néglige pas d'assurer la fondation de son monde extraordinaire en revenant sur ce qui, à la première lecture, semblait être un simple fait divers. Il invite ainsi ses lecteurs à effectuer un saut au printemps de l'histoire de la colonisation d'Aldébaran afin de découvrir la destinée de quelques-uns des colons ayant quitté la Terre pour rejoindre le premier groupe de leurs compatriotes arrivés quelques années plus tôt sur cette planète habitable. smile

Le résultat en est rafraîchissant. De fait, cette nouvelle aventure est tout à fait dépourvue de saveur politique et religieuse et se consacre entièrement aux notions de découverte d'un monde inexploré, de peur de l'inconnu et de l'organisation d'un groupe de personnes pour la survie. Ce tome prend donc une place dans la série que l'on pourrait facilement croire qu’elle l'attendait patiemment, et par la même occasion devient incontestablement un album incontournable pour tout amateur des mondes fantastiques imaginés par Léo! winkthumb

ok ok ok ½ /5

Lien vers une autre critique récente d'un tome issu de Les Mondes d'Aldébaran:
arrow Antarès T.1 Épisode 1

Ainsi que vers celles visant quelques autres réalisations signées Léo:
arrow Kenya T.1 Apparitions, T.2 Rencontres et T.3 Aberrations
arrow Kenya T.4 Interventions
arrow Kenya T.5 Illusions
arrow Namibia (Kenya Saison 2) T.1 Épisode 1

Publié dans Critiques

Commenter cet article