Critique 987 - Buddy Longway Intégrale T.1 Chinook pour la vie

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Derib (Claude de Ribaupierre)
Dessinateur : Derib
Coloriste : Derib
Éditeur : Le Lombard
Collection : Blanche

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 02/2010
ISBN-13 : 978-2-8036-2665-6
Nb Pages : 224
Prix de détail : 43.95$ (24.50€)

Genre : Aventure; Western



Présentation de l'éditeur
Buddy Longway : une vie au fil des saisons, l'explosion d'un artiste ! Le mythe de l'Ouest américain regorge de tant de cow-boys qu'on en oublie parfois qu'ils n'étaient pas les seuls acteurs à évoluer dans ce grandiose décor de légende. Buddy Longway est trappeur, un homme simple animé des préoccupations qui constituaient le quotidien de tous en cette époque troublée : travailler, manger, survivre. Au printemps de sa vie, il sauve une jeune Indienne, Chinook, des griffes de deux aventuriers. Il en tombe amoureux et l'épouse. Bien vite, elle lui donnera deux enfants, Jérémie et Kathleen. C'est le début d'une grande saga familiale qui verra ce couple mixte traverser les saisons de la vie entre joies et peines, ses heureux événements et ses deuils, au coeur des guerres indiennes tumultueuses et meurtrières.

On a longtemps pensé qu'après « Blueberry », refaire du western en BD serait une gageure. En 1974, Derib prouvait le contraire avec maestria grâce à « Buddy Longway ». À mille lieues des clichés habituels, le dessinateur de « Yakari » entamait l'histoire d'une famille de trappeurs au pied des Montagnes Rocheuses. Une famille bâtie sur le métissage, en dépit de l'hostilité ambiante. Une famille forte de ses joies, ses peines, ses hauts et ses bas.


Certains se remémoreront avec plaisir leur rendez-vous hebdomadaire avec leur libraire préféré, qui avait pour but d'aller récupérer la nouvelle édition du journal Tintin. Cet excellent journal pour jeunes de 7 à 77 ans, tristement disparu depuis, offrait l'occasion de lire en prépublication, à raison de quelques planches par semaine, une vaste diversité de séries qui ont longuement trôné au sommet du palmarès des années de gloire du journal. Entre autres, elle a été l'hôte de séries telles que Thorgal, Aria, Bernard Prince (qui renaîtra en automne!!), Cubitus, Les Casseurs, et tout naturellement Buddy Longway, créée par Derib. wink

Pendant 16 ans, cette série a régulièrement gracié les pages du journal, avant bien sûr de renaitre sous forme d'albums cartonnés, pour être ensuite poursuivie directement en album pour les quatre derniers opus, lesquels furent proposés aux lecteurs après avoir accordé des vacances de 15 ans au protagoniste. Aujourd'hui, 38 ans après la parution du court récit Première chasse... dans le Tintin Sélection n°16, la série Buddy Longway nous revient sous forme d'intégrales, pour un deuxième service qui comprendra cette fois-ci 5 tomes de quatre aventures, chacun préfacé d'un riche dossier au sujet de l'auteur et de sa série, rehaussé de croquis et de dessins inédits. shock

On pourrait croire qu'après toutes ces années, les aventures mettant en vedette ce trappeur blond auraient quelque peu mal vieilli. Mais en fin de compte, c'est tout le contraire! On y retrouve plutôt des histoires qui sont tout aussi fraîches et plaisantes à (re)lire que lors de leur première découverte! Seul le trait de Derib a tendance à trahir l'ère de réalisation des premiers volets, tandis que les tronches des protagonistes avaient alors un air moins réaliste que plus tard dans la série, et évoquent plutôt le style de dessin retrouvé dans les courts récits réalisés sur des scénarii de Greg et recueillis sous le nom de Go West. Les aventures, tant qu'à elles, sont d'exemples parfaits de la production de bandes dessinées de ces années, alors que l'objectif était de proposer un catalogue d'oeuvres qui plairait à une vaste palette de lecteurs de tous les âges. smile

Proposées dans une édition solide de grand format avec un trait clair et des couleurs fraîches, les quatre premières aventures de Buddy Longway, soit Chinook, L'Ennemi, Trois hommes sont passés et Seul, ne manqueront pas de plaire aux nouveaux lecteurs d'aujourd'hui, tout autant qu'aux nostalgiques de l'époque où il était encore possible de lire toutes les nouvelles parutions d'une année! Une intégrale à ne pas manquer! smile

ok ok ok ok /5

Lien vers la critique du dernier tome de la série Buddy Longway:
arrow Buddy Longway T.20 La Source

Ainsi que vers celles de deux autres albums réalisés par Derib:
arrow Yakari T.31 Yakari et les Appaloosas
arrow Yakari T.33 Le Marais de la peur

Publié dans Critiques

Commenter cet article