Critique 988 - Immeuble d'en face (L') T.3 Volume 3

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Vanyda Savatier
Dessinateur : Vanyda Savatier
Coloriste : <Aucun> - Noir et Blanc
Éditeur : La boîte à bulles
Collection : Contre-Jour

Taille : Format ¾, couverture souple
Dépôt Légal : 05/2010
ISBN-13 : 978-2-84953-095-5
Nb Pages : 160
Prix de détail : 27.95$ (14.50€)

Genre : Chroniques



Présentation de l'éditeur
En face, dans l'Immeuble, la vie continue, cahin-caha... Les voisins qui se croisent finissent, à force, par tisser des liens - parfois plus forts qu'ils ne l'auraient voulu. Nous avions laissé les habitants de l'Immeuble, un soir, tard dans la nuit. A un moment terrible, crucial et banal à la fois. A un moment où des événements a priori anodins peuvent tout changer : Claire, morose, qui décide d'appeler Maurice, un garçon croisé au Nouvel An ; Jacky qui passe la nuit chez Fabienne, la voisine du dessous ; Gipsy le chien, à la clinique vétérinaire, entre la vie et la mort. Et Louis qui disait, confiant en l'avenir, à ce fameux réveillon, qu'il avait eu la chance de rencontrer la femme de sa vie dès le lycée...

Il y a trois ans déjà, Vanyda laissait ses lecteurs au bord du précipice, tandis qu'elle dirigeait l'avenir de ses protagonistes vers un certain déséquilibre. De fait, une situation fâcheuse ou un événement inopiné par-ci, un non-dit délibéré ou un malencontreux malentendu par-là, et voilà que presque tous les habitants de ce charmant immeuble se retrouvent dans un état d'une précarité nouvelle, lequel pourrait fort bien envoyer leurs vies de papier dans une toute nouvelle direction! wink

Comme l'on pouvait s'y attendre, ce nouveau volet reprend le cours du récit directement après le dernier chapitre du volume précédent, si bien que ce troisième opus démarre avec le chapitre 53, sur les événements qui succèdent à l'appel de Claire chez Maurice. À travers les 154 pages qui suivront, il sera encore une fois donné de suivre les huit personnages de cette chronique urbaine (eh oui, il ne faut pas oublier Gypsy, le dogue allemand de Jacky et Fabienne! wink) alors qu'ils réagiront, chacun à leur manière, aux circonstances auxquelles l'artiste les invite à faire face. neutral

Alors que Vanyda déploie encore une fois tout son talent de descénariste pour fournir une bande dessinée intéressante et graphiquement très réussie, on doit malheureusement faire part d'un petit bémol concernant cette oeuvre tandis que, malgré l'effort fourni par Vanyda pour clore la majorité des sujets en cours au sein de son 81e chapitre en trois parties, la présentation d'un ultime chapitre par la suite pour terminer l'album ne fait que laisser le lecteur ébahi par ce tout petit bout d'histoire qui, fort certainement, demeurera sans suite. shock

Du drame conjugal, à l'éveil de la conscience en passant par des retrouvailles renfermant une touche d'incertitude, ce troisième (et dernier?) opus de la série promet de fournir une nouvelle gamme d'émotions aux lecteurs, alors que l'attachement aux protagonistes et personnages de second rôle se prolonge tout aussi efficacement que précédemment. Voilà donc l'ultime volume d'une remarquable série publiée dans la collection Contre-Jour des éditions La boîte à bulles! smile

ok ok ok ½ /5

Liens vers les critique des deux premiers tomes de la série L'Immeuble d'en face:
arrow Immeuble d'en face (L') T.1 Volume 1
arrow Immeuble d'en face (L') T.2 Volume 2

Ainsi que vers celles de quelques autres excellentes parutions signées Vanyda:
arrow Année du dragon (L') - Intégrale
arrow Celle que... T.1 Je ne suis pas

Et finalement, vers le site web de Vanyda:
arrow ~*Vanyda*~

Publié dans Critiques

Commenter cet article