Critique 989 - Re-Mind T.1 Tome 1

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Alcante (Didier Swysen)
Dessinateur : Andrea Mutti
Coloriste : Dimitri Fogolin (Gotem Studio)
Éditeur : Dargaud

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 05/2010
ISBN-13 : 978-2-505-00803-3
Nb Pages : 48
Prix de détail : 19.95$ (10.95€)

Genre : Polar



Présentation de l'éditeur
Connaissez-vous cette légende qui veut qu'on voie défiler le film de sa vie au moment de mourir ? Le FBI en a fait une réalité grâce à la technologie "Re-Mind" qui permet d'enregistrer le fameux film et d'en extraire tous les détails. Et, en ce mois de septembre 2011, "Re-Mind" va peut-être permettre d'éviter que ne se répète la tragédie de 2001. Ethan Geb, un agent du FBI, a en effet infiltré les terroristes de "Ciel Noir", mais il s'est fait repérer avant d'avoir pu passer ses informations et il est à présent dans ... Lire la suite le coma. Il existe une solution pour obtenir ces informations : Re-Mind. Mais, souvenez-vous, on ne voit le film qu'au moment de mourir...

Suite à la parution, en août 2008, du troisième (et dernier?) volume de la série Nero, proposée au catalogue des éditions Casterman, Andrea Mutti est demeuré à l'écart du bac des nouveautés, et ce, jusqu'en mai de cette année 2010, alors que pas une, ni deux, mais trois nouveautés signées par l'artiste sont devenues disponibles presqu'en même temps! De fait, à peine six semaines après la parution en Europe de l'album faisant l'objet de cette critique, les lecteurs anglophones ont eu droit au polar The Executor, The Executor réalisé sur un scénario de Jon Evans, lequel a été rapidement suivi, un mois plus tard, par le quatrième volet de la série I.R.$. All Watcher! De surcroît, tant qu'à investir la section des nouveautés chez votre libraire préféré, autant le faire comme il se doit car, avec le second tome de Re-Mind prévu pour octobre 2010, il y aura donc en tout quatre nouveautés du dessinateur italien qui seront livrées au cours de l'année, garnissant ainsi les catalogues de trois éditeurs différents: le label Vertigo de DC Comics, les éditions Dargaud, et tout récemment, Le Lombard! shock

On ne peut pas dire qu'il se soit tourné les pouces, le garçon! wink

Bon, il faut quand même admettre que peu de planches de ce premier opus de Re-Mind sont dotées de cases munies de décors très élaborés, ce qui a certainement permis à Andrea Mutti d'aligner autant de livrables en si peu de temps. Cependant, puisque le rythme du récit composé par Alcante est pourvu d'une cadence plutôt accélérée, c'est sans mal que l'on apprivoise tel quel le rendu des pages, et que l'on consacre l'essentiel de notre attention à suivre le docteur Geb dans cette aventure peu ordinaire. Ceci étant dit, l'artiste ne nous propose pas des planches à la Ric Hochet non plus! On peut ainsi affirmer que le dessinateur livre la marchandise en accord avec la dynamique du scénario, ce qui permet de véhiculer de façon tout à fait efficace le début de cette intrigue prenante, dont la seconde moitié est annoncée pour l'automne. smile

En bref, ce premier opus offre l'occasion d'une lecture divertissante, qui fera passer plus rapidement le trajet en métro ou en train après une journée de boulot, et par ailleurs, fera aussi naître l'envie de connaître la suite de l'histoire! wink

ok ok ok ½ /5

Liens vers les critiques de trois autres tomes réalisés par Andrea Mutti:
arrow Nero T.1 La Cinquième victime
arrow Nero T.2 Arkhangelsk
arrow Section Financière T.1 Corruption

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article