Critique 999 - Sorcières T.2 Hypathie

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Virginie Greiner
Dessinateur : Christelle Pécout
Coloriste : Patricia Faucon
Lettrage : Glogo (Philippe Glogowski)
Éditeur : Dupuis
Collection : Sorcières

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 03/2010
ISBN-13 : 978-2-8001-4649-2
Nb Pages : 56
Prix de détail : 24.95$ (13.50€)

Genre : Thriller; Historique



Présentation de l'éditeur
Le drame d'une femme libre... La première sorcière de notre histoire ?
Alexandrie, la grande cité de l'Empire en l'an 415 après JC, à l'heure du passage au christianisme. Dans ces luttes entre factions religieuses, Hypathie, une des plus grandes savantes de son époque, va perdre la vie sur l'autel de sa liberté.

Avec l'histoire authentique de la fameuse philosophe Hypathie, Virginie Greiner ("Destins" chez Glénat) et Christelle Pécout ("Lunes d'ombre" aux Humanoïdes Associés) dressent le portrait d'une femme exceptionnelle dont le destin a aussi inspiré le cinéaste Amenabar pour son film "Agora".


En mars dernier, les éditions Dupuis lancèrent une nouvelle collection/série où tous les albums, des one-shots, aborderaient la même thématique, soit celle des sorcières. Pour ce faire, et afin de rester fidèle à la nature cabalistique du sujet choisi, il fut proposé que les équipes réalisatrices de ces récits soient uniquement formées de femmes. Ceci donna l'occasion à certaines d'entre-elles de se lancer dans le monde du 9e Art et de présenter pour la première fois à un public élargi leur magie créatrice, tandis que pour d'autres, de confirmer leur présence avec une nouvelle oeuvre marquante. smile

En ce qui a trait à la participation de Virginie Greiner et Christelle Pécout dans ce projet, c'est justement dans la deuxième catégorie qu'elles se retrouvent, tandis que l'une comme l'autre ont déjà pu démontrer leur talent avec leurs réalisations respectives précédentes, soit les thrillers Secrets: Pâques avant les Rameaux et Destins T.2 Le Fils pour la scénariste, et la série de piraterie fantastique Lune d'Ombre pour la dessinatrice. Les accompagnant dans cette aventure est Patricia Faucon qui complète le brelan d'artistes, ne laissant qu'une toute petite place à l'unique intrus, Glogo, celui qui s'est chargé de remplir les phylactères, rendant, avec raison, cet album beaucoup plus facile à lire! wink

Pour en venir à la bande dessinée en titre, l'histoire qui la compose relate la triste destinée de la légendaire Hypatie (sans le h) d'Alexandrie, une femme qui fut condamnée par un homme craignant que la force de sa parole avant-gardiste renverse sa puissance grandissante puisée dans la pratique de l'ésotérisme et soutenue par l'obscurantisme du catholicisme. Répandant son dogmatisme despotique à de jeunes personnes naïves, le patriarche Cyrille contribua à la poursuite de pratiques disgracieuses au nom de la religion, lesquelles se résultèrent en l'une des plus grandes annihilations historiques du savoir. Ceci en est l'une des interprétations de cette histoire qui s'est déroulée il y a près de 1600 ans. shock

Finalement, en ce qui concerne l'appréciation globale de cette oeuvre, dans l'ensemble elle est plutôt bonne. Les dialogues dignes des laïusseurs que l'on présume de l'époque sont au rendez-vous, et le développement de l'intrigue est bien servi, le lecteur aura sitôt fait de prendre parti pour la protagoniste. Cependant, les longs textes ont parfois tendance à gonfler le lecteur, si bien qu'il est parfois tentant de simplement sauter au prochain phylactère, se contentant de l'impression générale de l'échange en cours. La réalisation des planches, quant à elle, est honnête et réussit bien à communiquer l'atmosphère du récit. En bref, cet album, meilleur que le précédent, réconcilie le lecteur envers la série. smile

ok ok ok /5

Lien vers la critique du premier tome de la série Sorcières:
arrow Sorcières T.1 Bianca

Publié dans Critiques

Commenter cet article