Critique 506 - Schtroumpfs (Les) T.25 Un enfant chez les Schtroumpfs

Publié le par Philippe Grenier

Scénaristes : Miguel Díaz Vizoso & Thierry Culliford
Dessinateur : Jeroen De Coninck
Coloriste : Nine Culliford
Éditeur : Le Lombard

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 01/2007
ISBN-10 : 2-8036-2242-4
ISBN-13 : 978-2-8036-2242-9
Nb Pages : 48
Prix de détail : 15.95$ (8.70€)

Genre : Jeunesse



Synopsis du site de Le Lombard
Si les enfants ont toujours aimé les Schtroumpfs, l'inverse va-t-il se vérifier ? Cette nouvelle aventure des lutins bleus semble placée sous le signe de la tempête, à commencer par celle qui surprend le Grand Schtroumpf alors à dos de cigogne. Le pauvre oiseau est blessé, mais les bons soins d'un fermier ont tôt fait de le sauver. Accalmie passagère car le véritable orage reste à venir ! Le neveu du fermier a trouvé le village et il n'a certainement pas hérité du tempérament pacifique de son oncle...

Alors que le grand Pierre Culliford, mieux connu sous son sympathique pseudonyme Peyo, nous quittait prématurément voilà déjà une quinzaine d'années, son nom, lui, continue d'être associé à de nombreux récits amusants, car depuis 1992, Thierry Culliford consacre ses énergies à faire évoluer la vie des petits êtres bleus de l'invention de son père, ainsi que la plupart de ses autres héros dont Johan, Pirlouit et Benoît Brisefer. smurf

En guise de 25e aventure mettant en vedette ces nombreux petits êtres hauts de trois pommes, le scénariste Miguel Díaz Vizoso met à profit son expérience en tant qu'instituteur afin de concevoir un récit dans lequel il relate la venue d'un jeune garçon turbulent en plein coeur du village des Schtroumpfs! scared On peut dès lors s'imaginer quelles genres de mésaventures peut occasionner la visite d'un tel garnement, alors que ce dernier se complait à nouer ensemble les oreilles des lapins et faire des noeuds dans les queues des écureuils!

Ayant commencé à participer à la réalisation des albums de Les Schtroumpfs depuis le 21e tome de la série, il est encore une fois possible d'apprécier le dessin fort inspiré de Jeroen De Coninck, lequel réalise, en solo cette fois-ci, ce nouvel opus de façon à offrir une excellente continuité visuelle dans le rendu des albums. En bref, pourvue d'un scénario amusant et d'une jolie réalisation, cette bande dessinée ne manquera pas de faire plaisir à tous les jeunes lecteurs (et aussi certains des moins jeunes wink) et amateurs des réalisations du Studio Peyo! winkthumb2

ok ok ½ /5

Lien vers la critique d'un autre album réalisé par le Studio Peyo:
arrow Johan et Pirlouit T.17 La Rose des Sables

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article