Critique 824 - Comme tout le monde - Édition Intégrale

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Denis Lapière & Pierre-Paul Renders
Dessinateur : Rudy Spiessert
Coloriste : Mathilda
Éditeur : Dupuis

Taille : Format ¾, couverture cartonnée
Dépôt Légal : 11/2007
ISBN-10 : 2-8001-4009-7
ISBN-13 : 978-2-8001-4009-4
Nb Pages : 144
Prix de détail : 36.95$ (19.50€)

Genre : Chronique



Présentation de l'éditeur
Parce qu'il est comme tout le monde, Jalil est exceptionnel !
Jalil passe à un jeu à la télé, pour faire plaisir à sa maman ! Le jeu en question s'intitulant "Comme tout le monde", Jalil doit donner des réponses... comme tout le monde. Et c'est comme cela que la SOMADI, un institut de marketing, découvre que Jalil est tellement comme tout le monde, qu'il en est... exceptionnel ! Unique ! Un véritable rêve de marketeur, un échantillon de 10000 personnes à lui tout seul !

La SOMADI paye alors Claire, une jeune actrice inconnue, pour s'immiscer dans la vie de Jalil et faire de lui le parfait cobaye, à son insu bien sûr. Tout y passe, boissons, dentifrices jusqu'aux serviettes hygiéniques et au président de la République en fort mauvaise posture électorale.

Ignorant tout de la manipulation, Jalil file le parfait amour avec Claire, jusqu'à ce qu'un grain de sable détraque la machine à sondages.


Comme tout le monde est, tout comme son personnage principal, un phénomène spécial. En effet, cette histoire écrite par Denis Lapière et Pierre-Paul Renders a connu deux adaptations simultanées, lesquelles connaissent quelques variantes selon leur format de présentation. En fait, la version cinématographique dans laquelle on pouvait apprécier le jeu de l'actrice québécoise Caroline Dhavernas en compagnie de Khalid Maadour, sans oublier l'excellent Thierry Lhermite, a été réalisée avec quelques différences dans le cours de l'histoire, tandis que la bande dessinée, quant à elle, correspond plus à un "Director's Cut" du récit. wink

L'aventure des scénaristes dans le domaine du 9e Art a donc démarré quelque temps avant le film, alors qu'en octobre 2006, la première des trois parties prévues sortait des presses aux éditions Dupuis. Présenté au sein de la collection Expresso, ce premier opus permettait de découvrir les protagonistes de l'histoire, ainsi que de profiter de la mise en scène de départ du récit. Il restait donc à paraître les deux épisodes suivants dans lesquels on pouvait forcément s'attendre à ce que chamboule d'un coup tout l'univers de Jalil et Claire! Étrangement, ces deux épisodes ne sont jamais parus, l'éditeur ayant plutôt opté pour la publication directe de l'édition intégrale comprenant l'entièreté du triptyque. shock

Enfin, que l'on connaisse ou non le film, cette histoire vaut certainement la peine d'être lue, car à travers le trait atypique de Rudy Spiessert, il se dégage toute la sensibilité de l'histoire de Claire et Jalil, permettant ainsi un bon moment de lecture divertissante. De plus, après lecture, il ne serait pas étonnant que ceux n'ayant toujours pas vu le film se lancent au club vidéo le plus proche afin d'aller le louer! winkthumb2

ok ok ok ½ /5

Lien vers la critique de la première partie de Comme tout le monde:
arrow Comme tout le monde T.1 Tome 1

Publié dans Critiques

Commenter cet article