Critique 98 - Yakari T.31 Yakari et les Appaloosas

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Job (André Jobin)
Dessinateur : Derib (Claude De Ribaupierre)
Coloriste : Dominique De Ribaupierre
Editeur : Le Lombard

Taille : Formal normal
Dépot Légal : 09/2005
ISBN : 2-80362-080-4
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Jeunesse



Synopsis du site de Le Lombard
Fini le temps où Arc-Tendu, le chasseur enragé, collectionnait les fourrures couleur de neige pour en décorer son tipi ! Sa nouvelle obsession : la robe sombre comme la nuit et parsemée d'étoiles d'un étalon sauvage...
Appartenant à la fameuse race tachetée des Appaloosas, un magnifique cheval sauvage fait l'objet d'âpres convoitises parmi les Indiens. Epris de liberté et en emmenant avec lui une petite harde également rebelle, il a fui les Nez-Percés qui essayaient de le domestiquer pour la chasse et la guerre. Arc-Tendu veut, lui, absolument capturer ce bel étalon dans le seul but d'aller se pavaner sur son dos de tribu en tribu ! Yakari va mettre tout en oeuvre pour empêcher cette capture...


Alors que Derib (Claude de Ribaupierre) prépare doucement la retraite de son personnage Buddy Longway, il offre une nouvelle aventure du jeune Yakari à ses lecteurs. De plus, dans ce tome, nous retrouvons le personnage de Arc-Tendu, toujours aussi sournois et vantard, mais aussi Boule-de-Neige, le surprenant ours noir... tout blanc! smile

Toujours fidèle à son style de dessin bien personnel, Derib illustre avec un grand confort cette histoire scénarisée par son collaborateur de longue date Job (André Jobin), et s'en remet - avec raison - au talent de son épouse Dominique pour la mise en couleurs.

En résumé, un 31e album accessible à tous et qui saura plaire au jeunes (ainsi qu'aux moins jeunes smile) et qui ne nécessite pas de lecture préalable des tomes précédents tant que l'histoire est complète en soi.

ok ok ok œ /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article