Critique 936 - Kenya T.5 Illusions

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Rodolphe (Daniel Jaquette) & Léo
Dessinateur : Léo (Luiz Eduardo de Oliveira)
Coloriste : Scarlett Smulkowski
Éditeur : Dargaud

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 06/2008
ISBN-10 : 2-205-06054-6
ISBN-13 : 978-2-205-06054-6
Nb Pages : 48
Prix de détail : 17.95$ (10.40€)

Genre : Fantastique



Présentation de l'éditeur
La région du Kilimandjaro et du lac Victoria est au coeur de phénomènes étranges et inexpliqués. Des créatures que l'on croyait disparues réapparaissent, semant la panique auprès de la population locale.

Sur place un prophète blanc explique à qui veut l'entendre que tout ceci est l'oeuvre d'extra-terrestres venus sur Terre afin d'accomplir une mission, bien après l'apocalypse qui aurait dévasté notre planète. Il parle alors de la "loi des étoiles"... Et si ce prophète avait raison? Comment expliquer autrement ces apparitions ? Mais ces créatures semblent bien appartenir à des espèces terriennes disparues depuis longtemps. L'une d'elles, une bête monstrueuse, rode justement autour d'un village massaï où se rend Miss Austin. Elle tente de comprendre la signification de ces événements qui n'ont plus rien de rationnels. Elle fera alors une ultime rencontre qui lui permettra de découvrir la vérité. Une révélation impensable et pourtant bien réelle...


Après avoir tenu leurs lecteurs en haleine pendant près de huit années, les auteurs de Kenya offrent enfin une conclusion à leur série fantastique dont le premier chapitre avait gracié les bacs de nouveautés en octobre 2001. En effet, cette version fantastique de l'univers dans lequel on vit, avait vu les membres d'un safari conduit par le personnage de John Remington, un écrivain américain, confrontés à une succession d'événements mystérieux, tels l'apparition de formes géométriques de très grande taille, suivie de leur tout aussi mystérieuse et soudaine disparition! shock

Depuis la présentation de ce premier volet, le mystère s'est graduellement épaissi au cours des épisodes suivants, alors que des créatures sensées être disparues depuis plusieurs dizaines de millions d'années refirent surface à divers endroits aux abords de la jungle kenyane. Suivant ainsi l'évolution du récit à travers le personnage de miss Austin, une jeune anglaise dépêchée sur place par le gouvernement britannique afin d'enquêter sur les phénomènes, les lecteurs ont pu partager les émotions fortes ressenties par les protagonistes, tandis que se multiplièrent leurs questionnements face à ces situations tout à fait incroyables! wink

Dans ce tome, en plus d'offrir à leurs lecteurs la conclusion tant attendue de ce cycle d'aventures extraordinaires, Rodolphe et Léo dévoilent une nouvelle surprise, soit celle de l'annonce de la parution prochaine du premier volet du deuxième cycle de Kenya, lequel devrait porter le nom de Namibia! Toutefois, avant de découvrir cette nouvelle histoire, on aura d'abord un autre rendez-vous avec Léo en solo pour le deuxième tome d'Antarès. winkthumb2

ok ok ok ½ /5

Liens vers les critiques des tomes précédents de la série Kenya:
arrow Kenya T.1 Apparitions, T.2 Rencontres et T.3 Aberrations
arrow Kenya T.4 Interventions

Ainsi que vers celles de quelques autres titres signés Léo ou Rodolphe:
arrow Antarès T.1 Épisode 1
arrow Faust

Publié dans Critiques

Commenter cet article