Critique 206 - Branche Lincoln (La) T.1 Un secret hors de la tombe

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Emmanuel Herzet
Dessinateur : Piotrek Kowalski
Coloriste : Piotrek Kowalski
Editeur : Le Lombard
Collection : Polyptyque

Taille : Grand format
Dépot Légal : 05/2006
ISBN : 2-80362-152-5
Nb Pages : 48
Prix de détail : 21.95$ (13.00€)

Genre : Polar/Thriller



Synopsis du site de Le Lombard
Comment laver son linge sale en famille lorsque les secrets du passé entachent toute une nation ?

A la mort de son père, Ted Voss se retrouve à la tête d'une imposante fortune et d'une caisse de documents précieusement conservés par le vieil homme. C'est là, au milieu des souvenirs de toute une vie, que le jeune homme trouve un mystérieux carnet crypté et un dossier orné d'un cerbère. Sans le savoir, il vient d'exhumer la «Branche Lincoln», la toute première agence gouvernementale américaine, qui n'apprécie guère l'enquête privée qu'il entame en compagnie de la journaliste Maureen Suther et du Pr. Rivel.


Le mois de mai 2006 voit l'ajout d'une nouvelle série au sein de la collection Polyptyque avec la parution du premier tome de La Branche Lincoln. Tout comme c'est le cas avec les autres séries de cette collection géniale de chez Le Lombard, le lecteur sait dès le départ dans quoi il s'embarque - pour utiliser une belle expression d'un copain - alors que les auteurs annoncent le nombre de tomes prévus pour compléter le cycle dès la publication du premier opus. Ainsi, il a été annoncé par les auteurs que cette nouvelle série comprendra encore trois autres tomes afin de compléter le quadruplet.

La mois de mai 2006 voit aussi le baptême de deux nouveaux venus dans le monde de la bande dessinée franco-belge, alors que Piotrek Kowalski et Emmanuel Herzet livrent leur toute première réalisation en langue française, après une rencontre opportune organisée par l'éditeur en 2004. Ainsi, Piotrek Kowalski qui avait déjà publié quatre tomes (en langue polonaise) de la série de science-fiction Gail chez l'éditeur Egmont Polska, livre ici des planches ayant un trait réaliste et une mise en couleurs bien réussis sur un scénario intéressant. L'histoire garde le lecteur intéressé du début à fin, mais celui-ci terminera sa lecture avec une impression de n'avoir que très peu appris dans ce premier tome. On peut donc en conclure que les auteurs préfèrent conserver la majorité de leurs dévoilements pour les chapitres suivants! wink

En bref, ce premier tome est prometteur et sa lecture fait naître un germe d'intérêt chez le lecteur qui donnera envie de poursuivre le récit à la parution du prochain chapitre. smile

ok ok ½ /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article