Critique 480 - Nombrils (Les) T.2 Sale temps pour les moches

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Maryse Dubuc
Dessinateur : Delaf (Marc Delafontaine)
Coloriste : Maryse Dubuc & Delaf
Éditeur : Dupuis

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 01/2007
ISBN-10 : 2-8001-3874-2
ISBN-13 : 978-2-8001-3874-9
Nb Pages : 48
Prix de détail : 14.95$ (8.50€)

Genre : Humoristique



Synopsis du site de Dupuis
Elles sont jeunes, belles... et vaches !
Jenny et Vicky sont les pires chipies que la Terre ait portées. Avec leurs vêtements sexy et leur maquillage provocateur, elles se prennent pour le nombril du monde et sont prêtes à tout pour être le centre d'attraction.

Quand elles apprennent que leur amie Karine, gentille mais peu gâtée par la nature, s'apprête à sortir avec le beau Dan, elles décident de réagir et vont faire preuve d'une imagination débordante pour saboter l'idylle naissante. Non pas parce qu'elles ne supportent pas la concurrence (Karine est trop moche pour leur faire de l'ombre, voyons !) mais pour sauver leur belle amitié.

Découvrez les aventures cruelles et hilarantes de ces copines inséparables !
Si vous les aimez autant qu'elles s'aiment, vous allez les adorer !

Après un premier tome très remarqué, Delaf et Dubuc reviennent avec leurs trois héroïnes super décapantes. À travers leur série hilarante et très méchante, les deux auteurs québécois nous dressent un portrait au vitriol d'une certaine adolescence où tous les coups sont permis. Dans le présent album, nous apprenons à connaître un peu mieux nos trois « Nombrils » : doutes et complexe d'infériorité pour Karine ; grande soeur malveillante et cours d'anglais intensif pour Vicky ; mère dépressive et famille « quart-monde » pour Jenny. Car si ces deux dernières sont aussi cruelles et méchantes avec leur meilleure amie, elles ont bien des circonstances atténuantes !

Une série au graphisme moderne et efficace, aux couleurs pétantes et au ton résolument acide où on ne prend pas de pincettes pour parler des préoccupations des ados.


Hier soir, environ 150 bédéphiles se sont donnés rendez-vous à la Galerie Attakus afin d'accompagner Maryse Dubuc, Marc Lafontaine, les auteurs de cette rafraîchissante série humoritique, Aline et Raynald, les attachés de presse de ERPI/DLM, ainsi que Fabrice Forestier et son équipe, les généreux hôtes de cette soirée, pour le lancement de Sale temps pour les moches, le deuxième tome de la série. Pour l'occasion, une vidéo spéciale permettant de découvrir la méthode originale de réalisation des planches de l'album fut présentée, et quelques-unes d'entre-elles furent reproduites en grand format et placées en démonstration afin de permettre aux nombreux curieux d'apprécier le travail méticuleux de l'auteur. smile

En plus du grand nombre d'adultes qui composaient la foule, il était possible de remarquer un bon nombre de jeunes gens qui dévoraient avec intérêt le nouvel album, assis sagement en indien dans une partie de la Galerie. Ils étaient complètement absorbés par leur lecture, et pour cause, car les auteurs québécois ont livré un deuxième service de gags aussi amusants que précédemment, voire même plus, et dans lesquels la grande Karine s'en tire beaucoup mieux que dans le premier tome! wink

En bref, voilà, encore une fois, une belle réussite pour les deux sympathiques auteurs de l'Estrie, un album qui touchera autant qu'il amusera ses lecteurs de tous les âges! wink

ok ok ok ½ /5

Lien vers la critique du tome précédent ainsi que vers l'annonce du lancement:
arrow Nombrils (Les) T.1 Pour qui tu te prends ?
arrow Delaf et Dubuc à Montréal pour le lancement du tome 2 des Nombrils!

Publié dans Critiques

Commenter cet article