Critique 696 - Au centre du Nowhere T.2 Double fermentation

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean-Luc Cornette
Dessinateur : Michel Constant
Coloriste : Béatrice Constant
Éditeur : Le Lombard
Collection : Troisième Degré

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 10/2006
ISBN-10 : 2-80362-191-6
ISBN-13 : 978-2-80362-191-0
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Aventure; Humoristique



Présentation de l'éditeur
Le Nowhere a bien changé depuis qu'Elmore Edison y a posé le premier éperon. La plaine désertique est devenue une ville grouillante. Le «melting pot» y a rarement été aussi savoureux : la jolie Capricciosa fait tourner toutes les têtes, qu'elles soient américaines, italiennes ou... belges. Le seul qui n'en a cure, c'est le shérif. En bon Islandais, il ne désire qu'une chose : regoûter un jour au bon vieil alcool de saumon du pays ! La pêche peut une nouvelle fois commencer...

Dans le premier tome de cette série humoristique hors du commun, il nous avait été offert de rencontrer un jeune Elmore Edison et son cheval parlant afin de partager son aventure rocambolesque qui le mena jusqu'au milieu de la région éloignée appelée Nowhere. Parti à la recherche d'un bouton taillé dans une oreille de saumon du lac Somnolant ayant appartenu à son aïeul, il se rend en plein milieu de nulle part afin de retrouvé le petit objet perdu voilà plus de vingt ans. Or dans ce coin perdu, il a certes trouvé le bouton, mais aussi sa nouvelle compagne de vie: une jolie indienne nommée Sunny Day. Aujourd'hui, près de cinquante ans plus tard, Elmore est grand père à son tour, et Nowhere a bien changé depuis son arrivée... smile

Présentée dans un style bien particulier qui colle bien au scénario de Jean-Luc Cornette, cette bande dessinée invite le lecteur à effectuer un saut dans le futur d'une cinquantaine d'années par rapport au premier volet afin de suivre, non pas Elmore Edison, le protagoniste du premier tome, mais bien sa petite-fille dans une aventure encore plus folle que la précédente. Truffée de clins d'oeil et de jeux de mots, cette nouvelle histoire en fera encore une fois voir de toutes les couleurs aux lecteurs! wink

Alors que le premier tome avait un accent plus prononcé sur l'absurde, celui-ci prend une nouvelle direction alors qu'il intègre, de façon inusitée, un hommage au chef d'oeuvre de Mario Puzo et Francis Ford Coppola, l'adaptation cinématographique du livre Le Parrain! Un deuxième tome amusant qui incitera le lecteur à se demander quel pourrait bien être le thème du troisième opus à paraître très bientôt, et intitulé Quand la ville somnole. wink

ok ok ½ /5

Lien vers la critique d'un autre album scénarisé par Jean-Luc Cornette:
arrow Passe-Murailles (Les) T.2 À tort et à travers

Ainsi que vers celles de deux autres titres de la collection Troisième Degré:
arrow Docteur Bonheur T.1 Tome 1
arrow Mister President T.3 Time Machine

Publié dans Critiques

Commenter cet article