Critique 727 - Mékong T.1 Or rouge

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean-Claude Bartoll
Dessinateur : Xavier Coyère
Coloriste : Claire Champion
Éditeur : Dargaud

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 04/2006
ISBN-10 : 2-205-05490-2
ISBN-13 : 978-2205-05490-3
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Aventure



Présentation de l'éditeur
Fin du XIXe, la France partait à la conquête de son Eldorado : l'Indochine ! Un territoire sauvage et exotique grouillant d'aventuriers parfois peu scrupuleux, de militaires triomphants et de pirates sanguinaires opposés à la colonisation forcée... Au milieu de ce bourbier tropical, Alan Thomas, un ancien officier de marine marchande déchu que le destin va mettre sur la piste d'une fabuleuse cité mythique, Luang Jaya...

En avril 2006, les éditions Dargaud ont introduit au monde de la bande dessinée franco-belge un nouvel artiste au nom de Xavier Coyère. À ce moment, l'éditeur avait accompagné certaines de ses nouveautés d'un encart publicitaire présentant la nouvelle série afin d'attirer l'attention des lecteurs. Cependant, dans le chaos provoqué par la parution continue d'un très grand nombre de titres, ce premier album réalisé sur un scénario de Jean-Claude Bartoll est quelque peu passé sous le radar, faisant en sorte que peu de gens aient eu l'opportunité de découvrir le talent de l'artiste issu du monde de la publicité. sad

Mékong est le nom donné au long fleuve de 4200 kilomètres qui naît au Tibet, traverse le Yunnan par des gorges profondes, sépare ensuite le Laos de la Thaïlande, passe à travers le Cambodge et le sud du Viêtnam, et se jette finalement dans la mer de Chine méridionale. Mais aussi, Mékong est le nom de cette nouvelle série, dont le deuxième volet est récemment paru, et où l'histoire se déroule en Indochine à la fin du XIXe siècle. Cadrée dans cet environnement comparable aux "bonanzas" Nord-américains de la même époque, les auteurs lancent le récit dans une première embardée, avant même d'avoir effectué les présentations en bonne et due forme. Cette introduction réussie a donc pour effet de plonger directement le lecteur dans le coeur de l'action, et de susciter son intérêt pour la suite du récit. winkthumb2

Pourquoi la série Mékong n'a-t-elle pas eue l'attention qu'elle méritait à sa sortie? C'est probablement la faute à pas de chance. Toutefois, avec maintenant deux tomes disponibles, cette série d'aventure au rythme effréné, faisant partie des meilleures séries signées Jean-Claude Bartoll, aura certainement l'occasion de divertir un vaste lectorat, comme par exemple, les amateurs de séries telles que Bernard Prince. Divertissant! wink

ok ok ok ½ /5

Liens vers les critiques de quelques autres titres récents (co)scénarisés par Jean-Claude Bartoll:
arrow Agence (L') T.1 Dossier Léda
arrow Agence (L') T.2 Dossier Pazuzu
arrow Diamants T.1 Charles Van Berg
arrow Insiders T.5 O.P.A sur le Kremlin

Publié dans Critiques

Commenter cet article