Critique 84 - Vasco T.21 Le Clan Mac Douglas

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Gilles Chaillet
Dessinateur : Gilles Chaillet & Christophe Ansar (décors)
Coloriste : Chantal Defachelle
Editeur : Le Lombard

Taille : Format normal
Dépot Légal : 11/2005
ISBN : 2-80362-091-X
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.40€)

Genre : Aventure; Historique



Synopsis du site de Le Lombard
Au terme d'un traité secret conclu avec la soeur du roi d'Ecosse, le banquier Tolomeï a chargé son neveu Vasco de livrer clandestinement des armes au clan Mac Douglas. Ne pouvant accepter qu'un prince d'Angleterre succède à son frère mourant, la princesse a incité les chefs de clans à armer leurs gens et à les pousser à la révolte... Arrivé à la forteresse des Douglas, Vasco a la mauvaise surprise d'y être accueilli par Lord Stafford, le chef des troupes d'occupation anglaises en Ecosse qui a pris possession des lieux en l'absence de leur propriétaire...

Cela faisait presque vingt ans que je n'avais pas eu l'opportunité de lire un tome de Vasco, car ayant été témoin de la prépublication des premiers tomes dans le journal hebdomadaire Tintin au début des années 80, il m'était resté un arrière goût qui ne m'avait guère poussé à entreprendre la lecture d'un nouveau tome.

Toutefois, le sujet de ce dernier tome tombe juste à point avec mes lectures récentes d'une autre série historique, et j'ai cru ainsi pouvoir profiter d'un nouveau regard sur cette période historique fort tumultueuse de l'Écosse vis-à-vis les forces envahissantes Anglaises.

Avec Gilles Chaillet aux commandes de la réalisation de cet album, le dessin classique est de mise, en respect avec ses autres publications du monde de Jacques Martin. Sur ce point, les amateurs du genre seront bien servis, par contre, au niveau de l'intérêt général que suscite l'histoire, ceux-ci le seront malheureusement moins bien. Un album avec des beaux rendus de châteaux et de villages Écossais d'époque, mais bon pour les amateurs de l'auteur seulement, malgré les dires de Historia qui ont cru bon de recommander l'album.

no ½ /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article