Critique 221 - Wolverine - Origins & Endings

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Daniel Way
Dessinateur : Javier Saltares
Encreur : Mark Texiera
Coloriste : Jonathan D. Smith
Lettrage : Randy Gentile de Virtual Calligraphy
Couverture : Joe Quesada & Richard Isanove
Éditeur : Marvel
Collection : Premiere Edition

Taille : Format recueil US normal, couverture cartonnée
Dépôt Légal : 05/2006
ISBN : 0-7851-1977-9
Nb Pages : 128
Prix de détail : 32.00$ (19.99USD)

Genre : Super-héros



Synopsis du site de Marvel
Left shaken at ground zero after the cataclysmic events of House of M, Logan has no choice but to soldier on, as he done so many times before - but has the burden now become too great? In his lifetime, Logan has been both a hero and a villain, a player and a pawn...but what is he now? Don’t miss out on the beginning of an epic more than a century in the making.

Wolverine, l'un des personnages issus de la série Uncanny X-Men les plus connus, connait un bouleversement dans sa vie de super-héros. En effet, depuis toujours, ce personnage a été présenté sous forme d'un homme indestructible, immortel, mais aussi souffrant d'amnésie presque totale concernant son identité réelle, son passé, et même sa date de naissance... Toutefois, les événements du cycle House of M ont tout changé, car maintenant, Logan se souvient... de tout!

C'est avec cette prémisse que Daniel Way prend en charge la scénarisation des cinq numéros mensuels, du n°36 au n°40, qui sont regroupés dans ce tome, pour lancer le protagoniste dans un cycle d'aventures qui se soldera par la création d'une nouvelle série dont le premier numéro est paru en avril dernier, soit Wolverine: Origins. À la barre de la réalisation graphique, on retrouve les membres du duo Javier Saltares et Mark Texiera, qui aidés de Jonathan D. Smith pour la mise en couleurs, livrent un travail superbement réalisé, qui invite les lecteur scrupuleux à plonger dans l'histoire dès le premier aperçu.

En résumé, ce recueil est fort intéressant et offre une toute nouvelle perspective pour l'avenir du protagoniste! À déguster, mais attention, de l'adamantium, c'est coupant! wink

ok ok ok ½ /5

Lien vers la critique de la suite de ce récit:
arrow Wolverine: Origins #1 Born in Blood, Part One

Publié dans Critiques

Commenter cet article