Critique 388 - Histoire Secrète (L') T.3 Le Graal de Montségur

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean-Pierre Pécau
Dessinateurs : Goran Sudzuka & Geto
Coloristes : Carole Beau & Isabelle Rabarot
Lettrage : Laurence Cassegrain
Couverture : Manchu (Philippe Bouchet) & Olivier Vatine
Éditeur : Delcourt
Collection : Neopolis

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 02/2006
ISBN : 2-75600-105-8
Nb Pages : 48
Prix de détail : 21.95$ (12.90€)

Genre : Historique; Fantastique



Synopsis du site de Delcourt
Après avoir détruit l'empire de pharaon, les archontes Dyo et Reka s'allient pour retrouver leur ivoire perdu. Au XIIIe siècle, Reka, devenue Cardinal, étend son pouvoir sur toute la chrétienté; elle fonde alors, avec son frère, la Sainte Inquisition. Mais, les deux autres archontes, Aker et Erlin, s'allient à l'Empire de Frédéric II, bien décidés à faire échouer les objectifs de leur frère et soeur...

Tout comme c'était le cas avec les deux premiers tomes de cette série, l'édition originale de ce tome a été offerte avec une couverture au vernis sélectif, ce qui fait bien ressortir, sur le 1er plat, le dessin réalisé par Olivier Vatine par rapport à l'arrière-plan illustré par Manchu. Alors que l'équipe réalisatrice de la couverture se perpétuera tout au long de la série, voici qu'un premier changement dans la réalisation des dessins a lieu avec ce troisième tome, alors que Goran Sudzuka et Geto prennent la relève de Igor Kordey pour le temps d'un album. Ce dernier ayant prévu un retour pour les tomes 6 et 7 de la série, la réalisation des trois albums du milieu a été confiée à d'autres artistes afin de lui alléger la tâche. smile

Contrairement à ce qui s'était produit entre les deux premiers opus de cette série, le saut dans le temps est beaucoup moins considérable entre Le Château des Djinns et Le Graal de Montségur qu'il ne l'avait été entre les albums précédents, car le récit de cette troisième partie commence quelques 20 années seulement après la fin du deuxième tome. Or, dans à la fin du deuxième chapitre, l'aventure avait pris fin sur la disparition de la Coupe, l'un des quatre ivoires des archontes. Ainsi, dans ce tome, la quête du Graal continue, et la lutte entre les deux clans de frères et coeurs s'intensifie, pour ne prendre fin que sur un "à suivre" des plus invitants. wink

En résumé, cette saga historique à caractère fantastique signée Jean-Pierre Pécau poursuit très bien son fil à travers les siècles, et continue tout aussi bien d'offrir un bon moment de lecture aux amateurs de ce genre. Une belle reprise de la part de Goran Sudzuka et de Geto! winkthumb

ok ok ok /5

Liens vers les critiques des tomes précédents de la série:
arrow Histoire Secrète (L') T.1 Genèse
arrow Histoire Secrète (L') T.2 Le Château des Djinns

Publié dans Critiques

Commenter cet article