Critique 658 - Carthago T.1 Le Lagon de Fortuna

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Christophe Bec
Dessinateur : Eric Henninot
Coloriste : Delphine Rieu
Lettrage : David Panzo
Éditeur : Les Humanoïdes Associés

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 03/2007
ISBN-10 : 2-7316-1785-3
ISBN-13 : 978-2-7316-1785-6
Nb Pages : 56
Prix de détail : 23.95$ (12.90€)

Genre : Aventure; Science-fiction



Présentation de l'éditeur
Au début du XXIe siècle, la raréfaction des ressources gazières et pétrolières créa une crise mondiale et entraîna une course effrénée pour la découverte de nouveaux gisements. Ces ultimes tentatives poussèrent les hommes à explorer les derniers territoires inconnus de la planète : les grands fonds marins.
Lors d'un forage d'une caverne sous-marine, des scaphandriers sont attaqués par un fossile vivant, un mégalodon. Ancêtre préhistorique du grand requin blanc, il est le plus grand prédateur des mers et des océans qu'ait jamais connu notre planète. C'est un monstre de 25 mètres, une vraie machine à tuer. L'océanographe, Kim Melville, découvre que des spécimens ont survécu dans un dédale de grottes sous-marines alors que les mégalodons sont censés avoir disparu depuis 5 millions d'années !
Une découverte scientifique qui pourrait remettre en question l'équilibre écologique de la planète et la survie même de l'humanité.


Au cours de la dernière année, les amateurs de bandes dessinées ont eu droit à une recrudescence de publications signées Christophe Bec alors qu'il livra, en plus du troisième volet de la série Carême, trois nouvelles séries à caractère fantastique chez deux éditeurs différents. Les deux premières séries, intitulées respectivement Le Temps des Loups et Bunker, avaient même donné l'opportunité aux lecteurs d'apprécier le dessin particulier de l'artiste. Alors que pour la première, le tout était exclusivement signé Bec, en ce qui concerne la seconde, Christophe Bec s'était associé avec Stéphane Betbeder afin de fournir un scénario qui a marqué plus d'un lecteur! smile

Un peu comme si l'auteur voulait garder le meilleur pour la fin, ou pour dessert si l'on préfère, ce n'est que tout récemment que le volet initial de Carthago a vu le jour, concrétisant ainsi la première étape d'une collaboration que l'on espère longue entre le scénariste et l'excellent dessinateur Eric Henninot. Baptisée du nom d'une compagnie fictive d'exploitation pétrolière, cette série invite le lecteur dans une aventure à la Imago Mundi, alors que les protagonistes se lancent dans une exploration marine, à des profondeurs rarement visitées, afin de confirmer l'existence de certaines créatures marines tout à fait impressionnantes! Or, descendre à des profondeurs de plus de 800 mètres n'est pas sans danger en soi. Mais quand de fâcheuses rencontres ont lieu à cette profondeur, qui sait quel sort attend les explorateurs au prochain détour... scared

Bénéficiant d'une majestueuse mise en couleurs et d'un découpage inspiré communiquant parfaitement l'ambiance et l'intensité des différents passages de l'album, autant les scènes sous-marines que certaines autres scènes terrestres, ce premier tome de la série est beaucoup plus qu'une simple introduction au récit amorcé. En fait, c'est le début d'une aventure passionnante et enivrante qui, en plus d'être fortement recommandée, ne manquera pas de plaire à un vaste éventail de lecteurs! winkthumb2

ok ok ok ok ½ /5

Lien vers la critique d'un autre titre signé Christophe Bec:
arrow Bunker T.1/5 Les Frontières interdites

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article