Critique 721 - Russell Chase T.3 Bleu Caraïbes

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Richard D. Nolane
Dessinateur : Pasquale Del Vecchio
Coloriste : Studio km[zero] (Cosimo Lorenzo Pancini & Linda Cavallini)
Lettrage : Agnès Moreau
Éditeur : Les Humanoïdes Associés

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 07/2007
ISBN-10 : 2-7316-1813-2
ISBN-13 : 978-2-7316-1813-6
Nb Pages : 48
Prix de détail : 23.95$ (12.90€)

Genre : Aventure



Présentation de l'éditeur
Même sous le soleil des Caraïbes, le métier de chercheur de trésor n'est pas une sinécure. Mais lorsqu'on découvre que l'épave de galion qu'on convoite est surveillée d'un peu trop près par un lusca, un poulpe colossal de plus de 20 mètres d'envergure, l'activité vire alors franchement au cauchemar...

La belle Erin Kelley sait que son expédition n'a pas droit à l'erreur sous peine de voir sa société mettre la clé sous la porte. Il ne lui reste qu'un joker pour se tirer d'affaire : Russell Chase, le spécialiste en animaux bizarres qu'elle connaît plutôt bien pour avoir vécu des années avec lui.

Le problème, c'est qu'Erin a plaqué Russell et que celui-ci ne lui a pas pardonné. Cela dit, on a beau être homme, on n'en reste pas moins cryptozoologue, et le Dr Chase ne résistera pas longtemps aux attraits d'un tentacule épais comme un tronc d'arbre. Ce dont Russell ne se doute pas en arrivant dans le petit paradis de Great Inagua c'est qu'en traquant le lusca dans une caverne sous-marine, il va se retrouver mêlé aux affaires douteuses de prédateurs humains autrement plus dangereux qu'un céphalopode géant tout droit sorti d'un film d'horreur. Et puis, il y a Erin qui sait si bien remuer le couteau dans la plaie...

Comme quoi, la cryptozoologie mène à tout... y compris aux pires ennuis !


Après avoir livré un premier tome couci-couça, les auteurs de Russell Chase s'étaient bien repris en offrant une deuxième aventure beaucoup mieux construite que la précédente, dans laquelle l'action et le suspense prenaient une place de choix dans l'histoire. Aujourd'hui, un an et demie depuis la parution de l'album Le Fantôme de l'Himalaya, Richard D. Nolane livre un nouveau récit qui vient rejoindre, selon un certain genre, le monde d'une autre série présentée chez Les Humanoïdes Associés: Carthago. En effet, tout comme dans ce dernier album, les protagonistes devront lutter contre la faune marine, alors qu'un immense poulpe, d'une espèce crue disparue, protège territorialement une épave regorgeant de trésors... scared

Ainsi, le protagoniste quitte les montagnes enneigées afin de se retrouver dans un cadre beaucoup plus plaisant! Car, dans cet album, l'eau blanche et cristallisée de l'Himalaya fait place à de l'eau limpide bleutée des Caraïbes, laquelle est décidément beaucoup plus chaude! wink C'est donc à travers 46 nouvelles planches réalisées avec confort par Pasquale Del Vecchio, et chaudement mises en couleurs par Cosimo Lorenzo Pancini et Linda Cavallini du Studio km[zero] qu'il est possible d'apprécier une aventure captivante dans laquelle le lecteur se fera servir un peu de tout: du suspense à caractère mafieux, de l'action sous-marine, du développement de personnage, et un soupçon de fantastique pour dessert! smile

Décidément, les auteurs ont bien repris leur départ hésitant, en offrant une nouvelle histoire divertissante, et qui sait, peut-être à suivre? wink

ok ok ok /5

Liens vers les critiques des tomes précédents de Russell Chase:
arrow Russell Chase T.1 Le Loup de Tasmanie
arrow Russell Chase T.2 Le Fantôme de l'Himalaya

Ainsi que vers celles de deux autres titres récents scénarisés par Richard D. Nolane:
arrow Millénaire T.3 L'Haleine du Diable
arrow Millénaire T.4 Les Évangiles empoisonnés

Publié dans Critiques

Commenter cet article