Critique 971 - Guerres Civiles T.2 Deuxième partie

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean-David Morvan & Sylvain Ricard
Dessinateur : Christophe Gaultier
Coloriste : Marie-O. Galopin
Éditeur : Futuropolis

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 04/2008
ISBN-10 : 2-7548-0056-5
ISBN-13 : 978-2-7548-0056-3
Nb Pages : 96
Prix de détail : 33.95$ (18.00€)

Genre : Anticipation; Guerre



Présentation de l'éditeur
Cela pourrait être un jour comme les autres, pourtant quelque chose a changé, et vous n'y pouvez rien. La France a implosé, se scindant en des dizaines de factions régionalistes. Des conflits apparaissent un peu partout, mettant le pays à feu et à sang... Le quotidien devient cauchemar, la vie, une incertitude de chaque instant. Les auteurs n'hésitent pas à se mettre en scène et en jeu, pour mieux nous interroger et bousculer nos certitudes. A travers leur récit, ils posent une question à laquelle nous ne savons pas répondre : quel genre d'humains serions-nous en temps de guerre ?

Dans le premier volume de cette série scénarisée par Jean-David Morvan et Sylvain Ricard, il avait été possible de suivre les auteurs en tant que protagonistes alors qu'ils découvrirent la dure réalité de la guerre civile tandis qu'elle éclatait à quelques pas de chez eux. Jugeant l'endroit de moins en moins accueillant, et surtout, de plus en plus dangereux, ils s'organisèrent, tant bien que mal, pour fuir la région parisienne afin d'aller rejoindre leur ami Christophe près de Marseille. Pensant retrouver un endroit paisible duquel ils pourraient patienter quelque temps, ils sont bien loin de douter qu'ils devront faire face à une toute autre sorte de folie furieuse! shock

C'est ainsi que se poursuit cette histoire à l'atmosphère d'une lourdeur palpable, alors que les collectionneurs de bandes dessinées se prennent un pain en pleine poire! De fait, les auteurs conçoivent, possiblement à partir des pires histoires d'horreur entre leurs collègues et certains amateurs irrespectueux, un nouvel antagoniste qui aura donc un rôle déterminant pour la suite du récit. Jouant ainsi avec la thématique d'un fan de Sillage qui aurait perdu plusieurs boulons en cours de route, les auteurs dynamisent la suite de leur histoire, alors que leurs incarnations sous le trait de Christophe Gaultier se retrouvent maintenant à l'extérieur de la zone de conflit. Enfin, le moins que l'on puisse dire, c'est que dans ce deuxième tome de la trilogie, la terreur continue... scared

En bref, les lecteurs ayant apprécié la première partie de cette histoire tragique retrouveront dans ce volet une suite digne de ce nom. Aussi, nul doute qu'avec la fin à demi surprenante, mais tout à fait angoissante, proposée aux dernières pages de ce tome, la suite et fin de cette trilogie se fera attendre impatiemment! wink

ok ok ok ½ /5

Lien vers la critique du premier tome de la série Guerres Civiles:
arrow Guerres Civiles T.1 Première partie

Liens vers les critiques de deux autres tomes scénarisés par Sylvain Ricard:
arrow Boules vitales (Les)
arrow Fille de Rien

Publié dans Critiques

Commenter cet article