Critique 976 - Islandia T.3 L'Empreinte du Sorcier

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Marc Védrines
Dessinateur : Marc Védrines
Coloriste : Laetitia Schwendimann
Éditeur : Dargaud

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 04/2008
ISBN-10 : 2-205-06102-X
ISBN-13 : 978-2-205-06102-4
Nb Pages : 52
Prix de détail : 21.95$ (13.00€)

Genre : Aventure; Fantastique



Présentation de l'éditeur
Suite et fin de l'aventure extraordinaire de Jacques en Islande, qui a vu le jeune homme débarquer sur l'île lointaine, et être mêlé à une affaire de sorcellerie terrifiante. Quelques cadavres plus tard et quelques sublimes paysages plus loin, tous cherchent à savoir qui est véritablement le sorcier qui répand le mal sur l'île, et surtout, dans quel corps il pourrait se cacher ? Une conclusion dramatique et époustouflante d'une belle série d'aventure et fantastique.

Le troisième volet de cette série étant livré, la trilogie Islandia est maintenant complète! Ayant débuté en mars 2006 de façon mystérieuse et intrigante, cette aventure fantastique signée Marc Védrines a su gagner l'attention des lecteurs avec un premier volet dans lequel l'histoire connut, déjà à l'époque, plusieurs éléments d'évolution. Les amateurs de la série fantastique Phenomenum, publiée chez Glénat, retrouvaient donc avec enchantement le dessin particulier de l'artiste, tout en découvrant chez lui des talents appréciables de raconteur! wink

Dans le deuxième tome, l'auteur ne se gêna point d'emmener ses lecteurs dans une direction tout à fait imprévisible, alors qu'il solidifia les fondements de son monde magique tout en approfondissant l'intrigue de son récit. Après ces deux premières parties, voilà que Marc Védrines choisit de lever le voile sur le mystère qui plane depuis le début, alors qu'il entreprend ce tome final selon une nouvelle formule. En effet, il passe en mode narratif afin de relater les origines de son personnage aux pouvoirs magiques, et ce, depuis ses débuts en reculant quelques dizaines d'années plus tôt. En parallèle, il poursuit le fil du récit initié le tome précédent alors qu'il continue de relater la traque du sorcier entreprise plus tôt. smile

Alors que cette histoire démarra sur une note réaliste parsemée de surnaturel, elle se termine sur une saveur découlant du pur fantastique. Elle prend donc fin d'une façon quelque peu différente par rapport à la manière dont elle a démarré, cependant, elle clôt tout de même avec satisfaction le cycle démarré deux albums plus tôt. wink

ok ok ok /5

Liens vers les critiques des deux premiers tomes de la série Islandia:
arrow Islandia T.1 Escale boréale
arrow Islandia T.2 Les Fjords de l'ouest

Publié dans Critiques

Commenter cet article