Critique 1036 - Séraphin illustré

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Claude-Henri Grignon
Dessinateur : Albert Chartier
Coloriste : <Aucun> - Noir et blanc
Éditeur : Les 400 coups

Taille : Format normal, couverture toilée
Dépôt Légal : 11/2010
ISBN-13 : 978-2-89540-428-6
Nb Pages : 264
Prix de détail : 29.95$ (approx. 22.00€)

Genre : Chroniques rurales; Patrimoine; Québécois



Présentation de l'éditeur
Qui ne connaît pas Séraphin Poudrier, le célèbre avare de Sainte-Adèle ? Au Québec, son nom est même devenu synonyme d'avarice au même titre qu'Harpagon ou Shylock. Ce que l'on sait moins toutefois, c'est que pendant 19 ans, Séraphin, Donalda, Alexis Labranche, le curé Labelle, le notaire LePotiron, le père Ovide, l'indien Bill Wabo et tous les autres habitants du village de Sainte-Adèle ont été les vedettes d'une bande dessinée.

De 1951 à 1970, Claude-Henri Grignon, créateur du personnage, et Albert Chartier ont réalisé une page mensuelle, mettant en scène le petit monde de Séraphin Poudrier, intitulée Séraphin illustré. Au fil de ces 228 pages de bandes dessinées, parsemées de dialogues truculents où la pingrerie de Séraphin est au coeur du récit, Claude-Henri Grignon et Albert Chartier évoquent l'atmosphère pittoresque d'un village des Laurentides, à la fin du XIXe siècle, avec son magasin général, son bureau de poste, son auberge et son église, et présentent une galerie de personnages hauts en couleur.

Jusqu'à aujourd'hui introuvables, Séraphin illustré rassemble l'intégralité des pages publiées dans Le Bulletin des agriculteurs. L'album est complété d'un dossier relatant la collaboration exceptionnelle de ces deux géants de la littérature populaire québécoise et comprenant des documents inédits ou rares, tels :

  • des esquisses préparatoires des personnages par Albert Chartier,
  • des strips inédits datant de 1947,
  • ainsi qu'une page sur le deuil de Séraphin restée inédite jusqu'à aujourd'hui.

M. Pierre Grignon, petit-neveu et spécialiste de l'oeuvre de Claude-Henri Grignon, signe la préface de l'ouvrage.

Depuis quelques années, les amateurs de bandes dessinées québécoises ont le plaisir de voir se développer les catalogues d'éditeurs locaux avec une sélection de titres de plus en plus intéressante. Autrefois très limitées en terme de variété et principalement réservées aux lecteurs québécois, les parutions nouvelles voient maintenant le jour de façon régulière, et surtout, sous une forme qui les rend intéressantes pour l'exportation. De surcroit, la démocratisation que connaît ce moyen de publication ouvre aujourd'hui les portes à de nouveaux types de projets qui autrefois n'auraient pas été aussi simples à mettre sur pied, même aussi peu que dix ans plus tôt. shock

Parmi les précurseurs dans le domaine, on retrouve les éditions Les 400 Coups, une maison d'édition qui, en s'associant avec des gens tels que Jimmy Beaulieu ou Michel Viau, a choisi de consacrer un effort sérieux à la revigoration du patrimoine québécois dans le chapitre de la bande dessinée. La première pierre fut posée en octobre 2008, alors que parut un album intitulé Une piquante petite brunette au sein de la collection [strips]. Sous la direction de Jimmy Beaulieu, 224 pages de travail laborieux de recherches, de numérisation, de nettoyage et de recomposition ont été mises à la disposition des lecteurs, dont bon nombre d'entre eux découvrirent pour la première fois l'immense talent de l'artiste québécois Albert Chartier. smile

Cet excellent travail ayant été couronné du prix Bédélys Québec 2008 quelques mois après sa parution, il devint tout à fait évident que le désir d'en connaître davantage à propos de cet artiste en avance sur son temps se devait d'être assouvi. C'est ainsi que Michel Viau succéda à Jimmy Beaulieu à la direction de projet afin d'entreprendre un nouveau projet de taille: d'abord retrouver, puis éditer les 228 pages de Séraphin, l'histoire illustrée d'"Un homme et son péché" originalement parues dans le journal mensuel Le Bulletin des agriculteurs de 1951 à 1970! Cette nouvelle aventure d'édition se traduira, après de longs mois de travail réalisé par de nombreux collaborateurs, par un superbe album à la couverture toilée qui, non seulement répond au désir de publication de l'oeuvre d'Albert Chartier, mais aussi permet de réintroduire au monde du 9e Art une fraction de l'oeuvre de l'écrivain adélois Claude-Henri Grignon. wink

Ainsi, après avoir connu une renaissance en 2002 à la parution du long métrage Séraphin: un homme et son péché, dans lequel Pierre Lebeau, Karine Vanasse et Roy Dupuis interprétèrent avec brio les rôles de Séraphin Poudrier, Donalda Laloge et Alexis Labranche sous la direction de Charles Binamé, voilà que ces petites histoires des Pays-d'en-Haut scénarisées par l'écrivain québécois sont de retour pour une nouvelle vie dans un superbe ouvrage. On y redécouvre du coup, avec un plaisir mêlé de dégoût, le personnage exécrable et grippe-sou de Séraphin Poudrier que les québécois ont longtemps aimé haïr dans une grande variété de scénettes d'une planche, toutes soigneusement digitalisées pour notre plaisir de lecture. smile

En bref, voilà un recueil digne de mention, un magnifique travail de la part de Michel Viau et ses collègues qui permettront sans aucun doute de perpétuer l'oeuvre de Claude-Henri Grignon et Albert Chartier. winkthumb

ok ok ok ½ /5

Liens vers les critiques de quelques autres parutions récentes des éditions Les 400 Coups:
arrow Ben T.5 À deux, c'est mieux !
arrow Burquette T.2 Tome 2
arrow Frankenstein réassemblé
arrow Pour en finir avec novembre

Ainsi que vers la nouvelle concernant la remise des prix Bédélys de 2008:
arrow Bédélys 2008

Publié dans Critiques

Commenter cet article