Critique 385 - Aria T.28 L'Élixir du Diable

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Michel Weyland
Dessinateur : Michel Weyland
Coloriste : Nadine Weyland
Éditeur : Dupuis
Collection : Repérages

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 02/2006
ISBN : 2-8001-3795-9
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Aventure; Fantastique



Synopsis du site de Dupuis
Qui s'y frotte s'y pique
Aux abords d'une forêt mystérieuse, Aria, Sacham et Marvèle s'apprêtent à passer une nuit qu'ils espèrent réparatrice. Aria a sorti ses deux krylfes de leur boîte. Les petits scorpions ailés ont besoin de se dégourdir un peu. Mais ceux-ci restent étrangement prostrés, comme si un danger les menaçait. C'est alors qu'une nuée de krylfes se met à tournoyer dans les airs, au-dessus de leurs têtes. Croyant bien faire, Aria exhorte ses deux "amis" à rejoindre l'essaim, jugeant qu'il est temps pour eux de couper le cordon, d'aller vivre leur vie de krylfes parmi les krylfes. Se sentant rejetés, le coeur serré, ils finissent par s'envoler, sans même un au revoir. Dès le lendemain, Aria comprend qu'elle a brisé quelque chose comme un serment d'amitié. Les amis d'un jour sont parfois les ennemis du lendemain...


Depuis plusieurs albums, deux petites créatures ressemblant à un amalgame d'une chauve-souris et d'un scorpion accompagnent Aria dans ses voyages et ses quêtes. Ces êtres ont la particularité de pouvoir correspondre par la pensée, autant entre eux qu'avec les humains, ce qui leur a d'ailleurs permis, à plusieurs reprises, d'informer la protagoniste de dangers éminents ou de l'aider à se sortir de situations fâcheuses. Ceci dit, jusqu'ici, la seule autre caractéristique des krylfes qui ait été présentée aux lecteurs est que ces derniers possèdent une arme redoutable, car lorsqu'un humain se fait piquer par leur dart, ce dernier meurt très rapidement d'empoisonnement. shock Ce poison, les habitants des mondes de Weyland lui a donné un nom: L'Élixir du Diable...

Ainsi, pour ce vingt-huitième tome des aventures de Aria, les auteurs ont choisi d'élaborer sur le sujet de ces petits êtres mystérieux, en permettant notamment de découvrir qu'il en existe de plusieurs tailles, de la même façon que les chats, les ocelots et les tigres font tous partie de la même famille de félins. La jolie aventurière poursuit donc sa route en direction de Vandore, accompagnée de son fils, de Marvèle - la conjointe de ce dernier -, ainsi que d'un petit homme qui partagera leur destinée pour la durée de l'album. Ce dernier suivra même Aria en plein coeur du royaume des krylfes, afin de l'aider à élucider le mystère derrière les agressions de hordes de krylfirs qui terrorisent les villageois avoisinants...

Dessinée avec toujours le même soin par Michel Weyland, et dans un style qui lui est tout à fait propre, cette bande dessinée permettra aux amateurs de la série, qui a connu ses débuts en 1980 dans le 251e numéro du Journal Tintin, de passer un agréable moment de lecture au sein du monde fantastique imaginé par l'auteur. wink

ok ok ok /5

Liens vers les critiques de certains autres tomes de la collection Repérages:
arrow Aëla T.1 Princesse Viking
arrow Chinaman T.8 Les Pendus
arrow Jérôme K. Jérôme Bloche T.19 Un chien dans un jeu de quilles
arrow Jessica Blandy T.24 Les Gardiens
arrow Lady S. T.2 À ta santé, Suzie !
arrow Largo Winch T.13 Le Prix de l'Argent et T.14 La Loi du dollar
arrow Messire Guillaume T.1 Les Contrées lointaines
arrow Pema Ling T.2 Les Guerriers de l'éveil
arrow Tribulations du Choucas (Les) T.1 Trekking payant

Publié dans Critiques

Commenter cet article